Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

AU-DELÀ DES FAITS: Amadou/Diomaye : Le duel des candidats de substitution

C’est le duel sans merci entre Amadou Bâ, candidat de la majorité et Bassirou Diomaye Faye, le candidat du parti Pastef qui vient d’être réhabilité. C’est Diomaye qui a ouvert les hostilités contre son ancien patron aux Impôts et domaines. Il s’en est pris d’une façon frontale et dure à Amadou Bâ l’accusant d’actes assimilables à la corruption. Il remet ainsi en doute sa crédibilité. L’ancien Pm et candidat de la majorité vient de répliquer en mettant en doute la sérénité et la maturité de ses adversaires.

Publicités

Ce duel qui va s’accentuer, était inévitable. Il s’agit de deux candidats qui n’étaient pas attendus, y compris dans leurs propres camps. Ni Amadou ni Diomaye n’étaient les premiers choix de leurs états-majors politiques. Ainsi, cela en rajoute à leurs anxiétés en tant que candidats et les met dans une situation de devoir faire leur preuve.
Ils sont tous les deux sous pression alors. D’où la véhémence des discours, le caractère frontal des attaques. Malheureusement pour eux, ils vont rester des candidats de substitution. Ceux qui n’étaient pas les premiers choix. Il leur appartient alors de convaincre, d’abord leurs propres camps, ensuite de potentiels électeurs. Pour cela, leurs moindres gestes et paroles sont scrutés.

Ce qui rend difficile leur ‘’mutation’’, c’est le fait que leurs mentors soient ainsi obligés d’être à leurs côtés. Sonko
n’est jamais loin de Diomaye et Macky va entrer dans la danse de la campagne ce jeudi. Or, la présence des mentors aura pour inconvénient de raviver les regrets. Ceux de ne pas voir ces derniers être candidats.
Voilà le paradoxe que vivent ces deux candidats.

Et ce paradoxe va continuer si l’un d’eux arrive au pouvoir. Alors, il sera conscient du fait qu’il n’a fait que ‘’tenir la place pour quelqu’un’’. Si Amadou arrive au pouvoir, c’est le Plan Sénégal émergent qui sera encore déroulé. Il ne
s’en cache pas. Et si Diomaye gagnait, c’est le ‘’projet’’ qui sera dé- roulé. Sauf que, du point de vue de la gestion du pouvoir, tout dépendra des hommes et des femmes qui seront en action, leurs compétences,
expériences et surtout du contexte national et international.

Les facteurs endogènes et exogènes ont un impact réel sur les évènements, les programmes et projets. Et tout le monde sait que les programmes ne sont pas toujours suivis à la lettre. Et que ce sont souvent ceux qui les conçoivent qui sont les premiers à les oublier. Donc, on peut relativiser tout cela et retenir que ces deux ‘’poulains’’ mettront certes du temps à s’affirmer mais que cela ne va pas tarder.

La fonction présidentielle est tellement lourde et solennelle qu’elle instaure chez la personne une nouvelle forme de maturité tirée d’une large confiance en soi. Tous ceux qui arrivent au Palais ont souvent l’impression d’être différents des autres et d’être portés par une sorte de karma qui fait d’eux des êtres exceptionnels. D’où le narcissisme qu’ils ne tardent jamais à développer lequel peut les pousser à des excès de toutes sortes.

Assane Samb

Vérifier aussi

Aïssatou Diop Fall

Go: Aïssatou Diop Fall soulève un tsunami  » public « 

Ces temps-ci, pas de doute possible : c’est la tempête ADF qui renverse tout sur …