Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Au delà des faits! Le nouveau Président a voulu assurer et rassurer

Il a voulu à la fois assurer et rassurer. Le nouveau Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, installé hier dans ses fonctions de Président de la République, a tenu un discours concis et circonstancié dont chaque mot a été choisi minutieusement. Il n’a pas du tout improvisé même s’il s’est beaucoup détaché du texte.

Ce qui veut en dire assez sur le degré de préparation d’un discours attendu par tous les sénégalais, les hôtes de marque du jour et le monde entier. Il a même tenu à prononcer les noms de ses pairs présents sans devoir regarder son texte. Un exercice qui n’est donné d’avance. Ce qui veut dire que son service de communication n’a pas chômé pour laisser apparaître la meilleure image d’un homme lors de l’occasion de son investiture comme Chef de l’Etat, sans doute la belle journée de sa vie. Il a sans doute assuré du tant du point de vue de la forme et du fond sous réserve de quelques insuffisances en termes d’élocution. Ses efforts ont payé même s’il n’est pas toujours apparu détendu.

Publicités

La tension était palpable, son émotion visible. Il faut dire qu’en matière de communication verbale ou même non-verbale, l’homme n’est pas encore à la hauteur de ses prédécesseurs : Senghor, Diouf, Wade et Macky. Mais c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Et apparemment, il apprend vite et bien. 

Dans le fond, il a usé de mots justes, parfois forts mais qui cadrent avec la dynamique dont il est porteur. Quand il dit chercher à asseoir plus de souveraineté, plus d’indépendance de la Justice et davantage de démocratie, il est dans l’optique de convaincre quant à la possible réalisation de l’aspiration de beaucoup de sénégalais. Mais il n’a pas aussi hésité à vendre un rêve à ses compatriotes en leur faisant savoir que son règne sera celui d’espérance. Pour ce faire, le nouveau Président sait qu’il est attendu sur la transparence et la restructuration, binôme indispensable pour toute tentative de changement ‘’systémique’’ comme il l’a promis.

Le tout, dans le cadre de la stabilité, de la paix et de l’unité nationale, sans oublier l’intégration africaine. C’est pourquoi, il a aussi rassuré les sénégalais mais aussi les hôtes sur place. Diomaye a été certes élu pour la rupture, mais son serment l’invite en réalité à une certaine continuité. On ne balaie en fait que ce qui est nuisible et on garde ce qui est bien. Voilà le viatique de ce que sera la prochaine gouvernance.

En réalité, les sénégalais qui l’ont élu sont partagés entre espoirs et appréhensions. Ils savent que les résultats ne seront pas immédiats et que les attentes sont nombreuses. Alors, Diomaye a essayé d’assurer et de rassurer. Il a plus ou moins assuré, mais pour rassurer, il faudra davantage qu’un discours. Il faudra des actes et surtout des actes forts de transparence et de restructuration, le tout dans l’humilité, l’équité et le désintéressement.  Alors, au travail….

Assane Samb

Vérifier aussi

Aïssatou Diop Fall

Go: Aïssatou Diop Fall soulève un tsunami  » public « 

Ces temps-ci, pas de doute possible : c’est la tempête ADF qui renverse tout sur …