Barth tacle Soham Wardini

Présentant son programme pour la Ville de Dakar, Barthélémy Dias n’a pas manqué de s’en prendre à l’édile de la ville de Dakar qui s’autoproclame candidat des femmes. «Je ne voudrais pas entrer dans une polémique quelconque, mais je ne suis pas le candidat des femmes, je ne suis pas le candidat des jeunes, je ne suis pas le candidat du troisième âge, je suis le candidat de Dakar», fait-il remarquer, sous les ovations des militants de Yaw. Ainsi, il s’est engagé à respecter cette disposition en accordant les 15% de la commande publique aux sociétés dirigées par des femmes.

Publicités

En outre, le candidat de Yaw à la Ville de Dakar a cogné le Président de la République qu’il accuse d’avoir combattu la ville de Dakar. Il a ainsi listé un chapelet d’actes posés par le chef de l’Etat pour tarir toutes les sources de financement de la ville de Dakar. Il en veut pour preuve la suspension des emprunts obligataires qui a promis de faire revenir.«A cause du chef de l’Etat, dit-il, la ville de Dakar n’a pu bénéficier de 23 milliards. Dans la posture du Président de combattre la ville de Dakar, il n’y a plus de lait à l’école. Il a poussé le bouchon plus loin pour décider de nommer le maire de Dakar par décret présidentiel. Il a même décidé d’enlever la gestion des ordures à la ville de Dakar. Le chef de l’Etat a combattu Dakar au point de faire disparaitre la ville. Mais, en s’en prenant à Dakar, il a combattu la population de Dakar. Mais, nous allons rendre à Dakar son identité», a indiqué Barthélemy Dias. Sur les autres sources de financement, il compte aussi sur la coopération internationale et le financement participatif ; en plus de la création d’une banque de développement dakaroise.

Vérifier aussi

Exposé pour une vente aux enchères: Le cri d’alarme des amis de Léopold Sédar Senghor contre la dispersion de sa bibliothèque

Ils se mobilisent pour que la bibliothèque du poète et ancien président du Sénégal ne …