Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Cameroun: Une guerre s’ouvre entre Samuel Eto’o et le ministère des Sports

Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), n’accepte pas la nomination par le ministère des Sports de Marc Brys comme sélectionneur des Lions indomptables. Un feuilleton qui tient en haleine le Cameroun depuis une semaine. France 24 revient sur les différents épisodes de cette polémique.

Au Cameroun, le feuilleton du mois d’avril est digne des plus grandes séries américaines à rebondissements. La maison des Lions indomptables se déchire dans une guerre quasi-ouverte entre le ministère des Sports et la Fédération de football autour de la question du nouveau sélectionneur de l’équipe nationale. Retour sur cette série en six épisodes.

Publicités

Aux origines du conflit, il y a avant tout une CAN 2024 ratée pour le Cameroun. Le « Continent » a enchaîné les prestations peu convaincantes avant d’être éliminé en huitièmes de finale par le Nigeria. Entre ça et la très mauvaise dynamique des Lions indomptables depuis la nomination de Rigobert Song à la tête de l’équipe en février 2022, le destin du sélectionneur était scellé. Le 28 février, Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), officialise sur France 24 ce que tout le monde sait déjà : le sélectionneur va partir, non renouvelé.

Indiquant souhaiter un profil plutôt « étranger » et d' »expérience », Samuel Eto’o a également indiqué que Paul Biya, le président du Cameroun aura son mot à dire dans la nomination du nouveau sélectionneur : « Nous allons travailler sur plusieurs profils et on va les envoyer au chef de l’État. Car vous savez, chez nous, il faut l’accord et l’avis du chef de l’État sur proposition de la fédération camerounaise », a-t-il détaillé. « Sur les trois profils que nous proposerons, nous espérons que l’un d’eux retiendra l’attention du premier sportif camerounais. »

Le ministre des Sports annonce la nomination de Marc Brys

Jusqu’ici, rien de particulièrement anormal. Après plus d’un mois de réflexion, le nom du nouveau sélectionneur est annoncé le 2 avril. Il s’agit d’un Belge, Marc Brys, qui a fait l’essentiel de sa carrière de coach dans son pays où il a dirigé dix clubs. Il a aussi entraîné aux Pays-Bas et en Arabie saoudite. Mais déjà, un détail peut cependant faire tiquer : c’est le ministère des Sports qui annonce lui-même la nomination du nouveau sélectionneur des Lions indomptables et de son staff, qui compte, entre autres, l’ex-attaquant François Omam Biyik, icône du football camerounais des années 1980-1990.

Double communiqué de la Fecafoot

Le détail n’en est pas un. La Fecafoot affirme ne pas avoir été consultée sur le choix de Marc Brys. Elle fait d’abord part de sa surprise avant de juger « illégalle » cette nomination dans deux communiqués successifs datés du mercredi 3 avril. Dans le premier, publié sur Facebook, la fédération affirme que cette nomination s’oppose au décret présidentiel « portant organisation et fonctionnement des sélections nationales de football », qui précise que la gestion sportive des sélections relève de la compétence de la Fecafoot.

Vérifier aussi

Challenge Trophy U20 : Le Sénégal s’impose face à la Mauritanie (29-26)

L’équipe du Sénégal U20 de Handball a réalisé le plein en phase de poule du …