Big Mack dribble  Mimi-la-pank 
Big Mack dribble  Mimi-la-pank 

Candidature de Macky SALL : Mimi Touré réplique

Après les déclarations du président Macky Sall concernant sa candidature, Mimi Touré a répondu en répondant à son désaccord. Selon elle, les propositions du chef de l’exécutif sont inacceptables.

« Après son retour de la Mecque, le lendemain de la fête de la Tabaski, une période de pardon et de bienveillance où l’on attendait de lui des paroles apaisantes après les événements douloureux ayant coûté la vie à seize jeunes compatriotes, le président Macky Sall a plutôt livré, le samedi 1er juillet 2023, une véritable diatribe contre les démocrates sénégalais et de la diaspora mobilisés pour défendre la Constitution, adoptant ainsi une attitude guerrière envers ses propres partisans.

Publicités

Parmi ses attaques virulentes, le président Macky Sall s’en prend violemment aux intellectuels qu’il qualifie de malhonnêtes et qui, selon lui, savent qu’il a le droit à un troisième mandat.

Il est important de rappeler qu’en 2016, c’est le président Macky Sall lui-même qui avait utilisé le terme « verrouillage de la constitution » pour expliquer publiquement que la question du nombre de mandats présidentiels était définitivement désactivée au Sénégal grâce à l ‘article 27 de la Constitution, qui stipule que « nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ».

Pendant trois ans, le président Macky Sall a maintenu, avec conviction, qu’une fois réélu en 2019, il effectuerait son deuxième et dernier mandat. Il a réitéré ces propositions dans son livre « Le Sénégal au Cœur ».

L’honnêteté implique de respecter sa parole, de respecter la Constitution et de respecter les règles démocratiques. Par conséquent, je rejette les accusations inacceptables du président Macky Sall ! »

Vérifier aussi

Education nationale : Un recensement des enseignants recommandé par le ministre 

Arès une forte demande, le personnel des enseignants du Sénégal sera finalement recensé et s’agira …