Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Ce que révèle les documents «top secret» du Mfdc

L’armée qui a démantelé les bases rebelles a saisi des documents estampillés « top secret » appartenant au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC).

Publicités

Traqués, esseulés et poussés dans leurs derniers retranchements par l’Armée, les  bandes armées du Mdfc ont tenté de détruire une mallette et un sac contenant des documents secrets en les jetant dans un puits. Des documents compromettants, très rapidement extraits par les militaires.  Que révèlent ces documents ?

D’abord, un des documents exhibe la nomination des nouveaux membres de l’Etat-major du Front-Nord du Mdfc.

« Après la rencontre entre l’Etat-major du Maquis et le commandement des chefs de bases, il a été décidé d’une formation d’un commandement organisationnel des chefs de bases pour la relance des activités » lit-on dans le document abandonné par les rebelles. Ce drôle de commandement restreint des bases rebelles est ainsi composé : « Président des officiers : Omar Kacobo Diedhiou ; Président des officiers-adjoints: Amédé Diedhiou; Secrétaire: Pierre Sinoré Diatta ; Secrétaire adjoint: Henri Kamankagne Diedhiou ; Trésorier: Tapha Sambou; Trésorier adjoint : Sadibou Goudiaby ; Commissaire aux comptes : Marcelin Himbane ; Commissaire aux comptes adjoint : Abdoulaye Aml Diedhiou.

Nous avons également eu entre les mains un manuscrit signé César Atoute Badiate. Dans ce dit rapport, ce chef rebelle dit avoir été que le nommé Ousmane Niantang vient d’installer une nouvelle base rebelle après avoir obtenu « de nouveaux recrues » (sic !). Et César Atoute Badiate de demander à ses combattants de se tenir prêts. « Car l’Armée sénégalaise prépare un ratissage après des accords avec l’Armée Bissau-guinéenne. Vus le bracage (Sic) de Diohére, l’Etat-major général du Maquis met en garde à (sic) tous ses combattants de respecter scrupuleusement aux civiles (Sic) conformément aux règlements (Sic) internationaux des droits de l’homme. Un homme avertis (Sic) en vaut deux » signé César Atoute Badiate avant d’informer ses éléments que les congés et affections sont supprimés. Autrement dit, mobilisation générale et alerte Gaïndé dans le camp rebelle.

Vérifier aussi

Armée Nationale: Le Général Magatte Ndiaye prend la suite de Kandé

Les choses n’ont pas traîné : le Général de brigade Magatte Ndiaye est le successeur …