Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Cheikh Yerim Seck fait une révélation de taille dans l’émission de7TV

Cheikh Yérim Seck évoque les dessous des « discussions très avancées » entre Ousmane Sonko et Macky Sall
Malgré les démentis de part et d’autre, Cheikh Yérim Seck déclare que Macky Sall et Ousmane Sonko ont bien discuté. Sur la 7TV, le journaliste a fait des allégations sur ce qu’il appelle le « protocole du Cap Manuel ».

Publicités

Dans la mesure où pour le journaliste investigateur « Sonko est en train de dialoguer. Il y a des discussions très avancées (entre Macky et Sonko). Vous pensez que c’est juste comme ça qu’on a décidé de sortir des centaines de détenus ? C’est parce qu’il y a une discussion très avancée. Et il y a des gens de l’ombre qui ont rendu ce dialogue possible. Il y a Ousmane Yara (Malien), il est allé voir Sonko, ils ont discuté. Sonko n’a pas voulu trop s’avancer avec lui parce qu’il pense que Yara est trop proche de Macky Sall. Il y a un Sénégalais qui s’appelle Cheikh Diba, il a été collègue de Sonko. C’est lui qui a mené toutes les discussions. C’est après que Macky Sall a fait appel à Pierre Goudiaby pour avertir les Sénégalais de ce qui allait arriver », a révélé Cheikh Yérim Seck.

Ainsi, au regard de tout ce qui précède,
Le journaliste d’ajouter : « Les discussions entre Sonko et Macky ont poussé Macky Sall à sortir les détenus. Cette discussion a poussé Macky Sall à reporter l’élection présidentielle sans que personne n’entende Ousmane Sonko réagir. Cette discussion a conduit à l’amnistie dont on parle actuellement ».

Pour Yerim, le problème Amadou Ba au sein de la mouvance présidentielle est une véritable équation pour le président Macky Sall. Il prétend qu’ Amadou Ba a toujours était loyal et rien ne prouve aujourd’hui le contraire. Car au regard de toutes les nominations qu’il a eu grâce à Macky, on peut dire sa loyauté et sa constance avec ce dernier. Donc , les personnes doivent laisser les mauvais préjugés et les mensonges envers les dignes personnes.

En outre, la tradition démocratique est entrain d’être une tâche d’huile sur l’image du Sénégal à l’international. Notre pays a toujours été une vitrine en Afrique.

Vérifier aussi

LITIGE FONCIER: La construction d’un site met en colère « Ngor Debout »

Le collectif « Ngor Debout » a fait face à la presse pour dénoncer  l’accaparement d’un site …