Cité "NDIOBÈNE GUÉDIAWAYE": Les populations pointent du doigt le Receveur des Domaines
Cité "NDIOBÈNE GUÉDIAWAYE": Les populations pointent du doigt le Receveur des Domaines

Cité « NDIOBÈNE GUÉDIAWAYE »: Les populations pointent du doigt le Receveur des Domaines

Ça fait maintenant plus d’un mois que les populations de la Cité Ndiobène de Guédiawaye attendent avec impatience la matérialisation de cette volonté du Chef de l’Etat Macky Sall, de leur délivrer des titres de propriété pour leurs maisons eux qui étaient sous la menace d’une démolition.

Ces chefs de famille, au nombre de 290, avaient même organisé des rassemblements pour remercier le Président Macky Sall mais également ses collaborateurs et partisans dans la zone, le Chef du Cadastre Habib Niang et le Maire Racine Talla. Mais, aujourd’hui, que de déceptions. Ces mêmes populations, qui d’ailleurs tiennent à préciser que Habib Niang et Racine Talla ont fait diligence pour accélérer les procédures et leur faciliter l’octroi des titres conformément aux instructions reçues, butent cependant sur la réticence du Receveur des Domaines de Guédiawaye, Daouda Diallo qu’elles accusent de bloquer leurs dossiers car tous les autres Directeurs généraux ont donné avis favorables et Macky avait même appelé Mame Boye Diao pour des instructions fermes.

Publicités

Ces chefs de famille, qui se disent s’étonner que les instructions du Chef de l’Etat ne soient pas entièrement exécutées, demande l’intervention de ce dernier afin qu’ils puissent bénéficier de ces titres et pourvoir, enfin, le remercier lors des prochaines échéances électorales en votant massivement pour lui. Ces habitants disent avoir, à maintes reprises, contacté le percepteur en question, mais butent sur des obstacles multiples qu’ils assimilent à des dilatoires.

Ils pensent ainsi qu’il y a de la mauvaise foi et que Macky doit intervenir pour que son travail dans la zone ne soit entaché par ce responsable qui, manifestement, et selon eux, ne veut pas s’exécuter. Ils ne souhaitent pas que le Président écope des votes-sanctions uniquement pour ce fait.

Georges E. Ndiaye

 

 

Vérifier aussi

Vague de chaleur au Mali et au Burkina : Plusieurs morts enregistrés

La vague de chaleur meurtrière qui a frappé le Sahel début avril est liée au …