Conseil des Ministres
Conseil des Ministres

Conseil des Ministres, hier: Macky exhorte son gouvernement de rester à la tâche

Il aura un œil sur tout, notamment les projets déjà entamés et les programmes d’équité sociale et territoriale. Le Chef de l’État a demandé au Gouvernement lors du Conseil des Ministres de rester à la tâche au grand bonheur des populations. Il a rappelé que son discours est une invite à protéger la Nation dans son Unité, sa résilience et son ambition de poursuivre son élan d’Emergence dans la paix, la stabilité.

 Au lendemain de sa déclaration, nombreux sont ceux et celles qui redoutaient un relâchement de la part des collaborateurs du Président, notamment des membres de son gouvernement. Que nenni ! Il les a à l’œil. A preuve, il leur a demandé hier en Conseil des ministres de rester à la tâche, sur le terrain, pour finaliser les projets prioritaires et préparer dans les meilleures conditions l’élection présidentielle de 2024. Selon le document reçu, le Président de la République a réitéré au Gouvernement, « qu’il travaillera, sans relâche, et jusqu’au 02 avril 2024, pour servir comme toujours le peuple Sénégalais qui lui a fait confiance ces douze (12) dernières années. C’est ainsi que le Président de la République a demandé au Premier Ministre de présenter lors du prochain Conseil des Ministres, le Plan d’action du Gouvernement pour les 06 prochains mois (juillet au 31 décembre 2023) en plaçant, parmi les priorités, les programmes d’équité sociale et territoriale (bourses de sécurité familiale, PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN urbain et rural…) et les solutions rapides pour promouvoir les formations, l’apprentissage, l’entreprenariat et l’emploi des jeunes. »

Publicités

En outre, Macky Sall a particulièrement insisté sur l’impératif d’une prise en charge optimale de la jeunesse comme priorité stratégique de la Nation en intensifiant la « mise en place des dispositifs d’insertion professionnelle des jeunes, à partir des résultats du programme « XEYU NDAW NI » et des réalisations des centres départementaux de formation professionnelle et des Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté. »

S’agissant de son message à la Nation du 03 juillet 2023, marqué par l’annonce officielle de sa décision de ne pas participer à l’élection présidentielle du 25 février 2024, le Chef de l’Etat a rappelé selon le communiqué que « ce discours est une invite à protéger la Nation dans son Unité, sa résilience et son ambition de poursuivre son élan d’Emergence dans la paix, la stabilité, la prospérité et la consolidation d’un Etat de droit de référence. Le Président de la République a exhorté les acteurs politiques et les autres forces vives du pays, à cultiver le sens de La nation Sénégalaise, à asseoir l’excellence de notre modèle de société démocratique ; et à accélérer la transformation structurelle de l’économie nationale dans la dynamique de l’exploitation prochaine des ressources nationales pétrolières et gazières.

L’accélération des intrants et matériels agricoles dans les zones agro écologiques du pays

Sur le climat social et le suivi des affaires intérieures, le Chef de l’Etat a évoqué lors de la rencontre la question du suivi de la campagne agricole. Il a demandé au Premier Ministre et au Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire de prendre toutes les mesures requises pour « accélérer les mises en place des intrants et matériels agricoles dans les zones agro écologiques du pays. »

De même, il a requis « l’accélération de la mise en œuvre du programme national de reconstitution du capital semencier, la continuité des enseignements dans les universités et établissements d’enseignement supérieur publics en invitant le Premier Ministre et le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation à prendre toutes les mesures appropriées, en relation avec les Recteurs, pour assurer la programmation de la reprise effective des enseignements dans les universités et établissements d’enseignement supérieur publics.

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Agression de MNF : les premiers éléments de l’enquête

La journaliste et patronne de la chaîne de télévision 7 TV, Maïmouna Ndour Faye, a été …