Conseil des ministres (UEMOA) : Plusieurs textes adoptés
Conseil des ministres (UEMOA) : Plusieurs textes adoptés

Conseil des ministres (UEMOA) : Plusieurs textes adoptés

La première réunion du Conseil des ministres de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa) au titre de l’année 2024 s’est tenue ce jour au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao).

Ouvrant les travaux, le président du Conseil, non moins ministre ivoirien en charge des finances et du budget a laissé entendre que les projections de la Bceao, la croissance du Produit intérieur brut (Pib) de l’Uemoa devrait atteindre « 6,5% en 2024 ». Le ministre ivoirien  Adama Coulibaly d’affirmer que cette accélération de la croissance économique sera principalement soutenue par la bonne tenue « des productions extractives et manufacturières ». Cependant, le président du Conseil des ministres de l’Uemoa n’a pas manqué de relever que l’espace communautaire reste « vulnérable aux fluctuations de la conjoncture internationale » ainsi qu’aux « défis sécuritaires et socio-politiques internes » dans un contexte marqué par les effets néfastes du changement climatique. D’où, fait-il savoir ; l’importance de travailler en synergie, au niveau régionale, pour renforcer la résilience de l’Union économique et monétaire ouest africaine face à ces défis.

Publicités

Sous ce rapport, l’approbation des comptes de la Bceao pour l’exercice 2023 et l’affectation du résultat financier répondent à l’exercice de nos prérogatives au regard des missions qui nous sont dévolues par le traité de l’Uemoa et les statuts de l’institut d’émission.

Le ministre Adama Coulibaly de saluer avec satisfaction, l’adoption de la décision fixant les montants seuils complémentaires pour la mise en œuvre de la loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive dans les États membres de l’Uemoa. « Après les seuils adoptés par notre organe en décembre 2023, ceux-ci viennent compléter le dispositif de mise en œuvre de la loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive dans les Etats membres de l’Uemoa », a-t-il expliqué.

Saluant la nomination du représentant de la Guinée Bissau au sein du Comité de politique monétaire (Cpm) en application des statuts de la Bceao, laisse entendre que celle-ci permet « d’assurer la représentation de l’ensemble des États membres de l’Union au sein de cet important organe de la banque centrale ». S’agissant de la demande relative à la modification de certaines dispositions de loi uniforme relative à la répression du faux monnayage et des autres atteintes aux signes monétaires dans les Etats membres de l’Uemoa introduite par la République du Bénin, il précise que les échanges seront poursuivis entre les services de la Bceao et ceux de cet Etat en vue d’une prochaine soumission du dossier au Conseil.

Il s’est également réjoui de l’application des articles 7 et 8 de l’annexe à la Convention régissant la Commission bancaire de l’Uemoa permettant le renouvellement du mandat des membres du Collège de résolution. Il en est également de l’approbation des comptes annuels de la Banque ouest africaine de développement (Boad) et de son rapport annuel au titre de 2023.

En outre, il s’est réjoui des échanges fructueux sur la situation du prélèvement communautaire de solidarité soumise par la Commission de l’Uemoa. S’agissant de l’Autorité des marchés financiers de l’Uemoa (Amf-Uemoa), le Conseil a mandaté son président de procéder à la désignation des représentants des États membres de l’Union dans les Conseils d’administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) et du Dépositaire central/Banque de règlement (Dc/Br) dès la réception des candidatures à communiquer par le Bénin et le Burkina Faso.

Concernant la réforme institutionnelle et organisationnelle de l’Amf-Uemoa, il dit prendre note du mandat que qui lui a été donné aux fins de l’adopter dès que les consultations sur les questions résiduelles auront permis de trouver une réponse satisfaisante.

Vérifier aussi

Déclaration du comité directeur du Mouvement Alternatives Citoyennes “Andu Nawle” 

Le comité directeur du mouvement Alternatives Citoyennes « Andu Nawle » s’est réuni à son siège à …