Contentieux entre la RTS et ITV: Privilégier le dialogue !
Contentieux entre la RTS et ITV: Privilégier le dialogue !

Contentieux entre la RTS et ITV: Privilégier le dialogue !

Le CNRA s’invite dans le bras de fer entre la RTS et ITV. Ainsi, nous joignons à l’amertume de la défaite lors de notre premier match, le fait de devoir se passer des programmes d’ITV, ne serait-ce que pour un certain temps. En effet, hier, cette télévision a vu son signal coupé manu militari par le CNRA.

L’institution de régulation de l’audiovisuel donne ainsi raison à la télévision publique par rapport à ses prétentions liées à l’exclusivité de diffusion de matchs. ITV a, depuis quelques semaines, prétendu, elle aussi, détenir les droits de transmission. S’en est suivi un conflit traduit devant l’Uemoa. Les patrons de presse, pour leur part, dénoncent une ‘’illégalité’’, estimant qu’un acte aussi ‘’grave’’ ne peut être pris que par un juge. Il est en effet regrettable de devoir en arriver là. Il faudra ainsi privilégier le dialogue.

Et pour ce faire, il faut de la médiation. Une société comme E-média avec tous les travailleurs qui y officient, ne saurait être fermée du jour au lendemain du fait d’un bras de fer entre Racine Talla et Mamadou Ibra Kane. Nous comprenons ainsi que le Cdeps prenne position pour se solidariser avec un des leurs. Mais, pour une bonne réussite de la médiation, il est préférable, a priori, de ne pas prendre position, d’écouter toutes les parties et d’essayer de rapprocher les points de vue. Car, si le Cdeps ou un quelconque autre médiateur se prononce d’abord pour une des parties, il lui sera ensuite difficile d’être écouté par l’autre partie et de jouer sa véritable partition qui est d’aboutir à une solution consensuelle, favorable à tous. Car, le consensus n’est pas le droit. C’est une solution négociée, concertée, consensuelle. Et c’est celle-là qu’il faudra désormais aller chercher dans cette affaire en privilégiant le dialogue.

En tout état de cause, ce n’est pas du tout la première fois que nous assistons à un tel bras de fer. En 2018, quand la Coupe du Monde se jouait en Russie, le bras de fer était engagé entre la TFM et la RTS. Le Premier Ministre Boun Abdallah Dione aurait d’ailleurs joué les bons offices en convoquant les parties.

A l’époque, la société Econet avait été pointée du doigt, elle qui aurait vendu à deux sociétés différentes, des droits de diffusion des matchs. La Fifa avait même été saisie. L’enjeu commercial lié à la diffusion de tels matchs est énorme du fait du marché publicitaire qui lui est sous-jacent. Et c’est ce qui fait jaser : C’est-à-dire le fait qu’à chaque mondial, la RTS soit la seule à rafler un si gros marché.

Assane Samb

A propos de Mor Fall

Check Also

Au-delà des faits: Les Lions surmontent le ‘’traumatisme Mané’’ et font honneur à Bouba

Au-delà des faits: Les Lions surmontent le ‘’traumatisme Mané’’ et font honneur à Bouba

Après quelques atermoiements largement dus à l’absence de leur attaquant vedette Sadio Mané, les Lions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR