Coup d’Etat à Bissau: Une personne suspectée mise au arrêt

La Guinée-Bissau a failli entrer dans une nouvelle crise, hier mardi 1er février. Toutefois, la tentative de coup d’Etat contre le Président Umaru El Mokhtar Sissoco Embalo a échoué. Et après le retour au calme dans le pays, place aux enquêtes pour connaître les instigateurs de ce forfait. Lequel a causé plusieurs morts.

 
A en croire le journaliste Barka Ba, «l’ancien chef de la marine de Guinée Bissau, le contre-amiral José Americo Bubo Na Tchuto est fortement soupçonné d’être impliqué dans la tentative de coup d’Etat contre le président Umaro Sissoco Embalo». «Ancien vétéran de la guerre de libération, Bubo Na Tchuto a joué un rôle majeur pendant la mutinerie du général Ansumane Mané en 1999 qui avait pris une nouvelle tournure avec l’intervention des troupes sénégalaises dans le cadre de ‘’l’Opération Gabou’’», dit-il.
 
Barka Ba de renseigner que devenu très puissant dans l’appareil politico-militaire à la fin de ce conflit, Bubo Na Tchuto avait été accusé par la DEA américaine d’être un des parrains du trafic de drogue à Bissau. Cependant, il a été piégé par des agents fédéraux sous couverture. 
 
Sur ce, il avait été arrêté en haute mer en 2013  et fera trois ans de prison aux États-Unis avant de rentrer à Bissau.

Vérifier aussi

Urgent! Justice : Me Abdoulaye Mboup de l’UNTJ arrêté par la Sûreté Urbaine

C’est une information qui vient de tomber ! En effet, le chargé de communication l’Union …