Coupe du Sénégal: Dakar Sacré Coeur demande une “reprogrammation” de son match contre l’AS Pikine

Les incidents survenus avant-hier après-midi au stade Ibrahima Boye de Guédiawaye lors de la rencontre qui opposait l’As Pikine à Dakar Sacré Cœur en marge des 16es de finale de la Coupe du Sénégal continuent de faire débat. Ce mercredi, la formation de Bruno ROHART a sorti un communiqué pour demander la reprogrammation du match.

« Pour des raisons de sécurité, nous avons jugé nécessaire de ne pas continuer dans ces conditions« , a posté Dakar Sacré Coeur sur son compte twitter expliquant sa décision de ne pas poursuivre son match qui le mettait aux prises à l’As Pikine pour le compte des 16es de finale de coupe du Sénégal, alors qu’il était menait au score (1-0). C’est après cette décision que L’arbitre de la rencontre qui a jugé que les conditions étaient réunies pour reprendre le match, a fini par donner la victoire à la formation Pikinoise. Cette rencontre a été interrompue à la 65e minute de jeu après que les supporters non identifiés et qui se trouvaient en dehors du stade lançaient des projectiles sur la pelouse d’Ibrahima Boye.

Dakar Sacré via un communiqué réagit : “La violence qui gangrène peu à peu notre société s’est une nouvelle fois invitée lors d’une rencontre sportive. Dans notre pays Champion d’Afrique, le football local souffre de multiples maux mais celui de la violence est sans nul doute le plus grave, le plus menaçant. Les morts du stade Demba Diop n’ont sans doute pas suffi. « Ndogalu Yallah !!! » … Et la vie reprend son cours. Nous construisons sans tenir compte des leçons du passé » a commenté le club. « La rencontre d’hier devait être un beau spectacle sportif, un moment de plaisir pour les 22 acteurs et le public qui avait répondu présent. Très vite, en première mi-temps, les jets de pierre venant de l’extérieur du stade ont mis le feu aux poudres. Nous avons alors l’impression d’être pris au piège. En deuxième mi-temps, le match a été logiquement arrêté. Les pierres venaient de toute part. Les premiers blessés ont été dénombrés dès la première mi-temps. Après plus de 30 minutes d’arrêt de jeu, la Commissaire de match a pris la décision de reprendre la partie sans Dakar Sacré Cœur. Ce qui a abouti à un forfait. »

Par ce communiqué, l’AS Dakar Sacré-Cœur souhaite tout d’abord : « Condamner toute forme de violence dans notre société et en particulier sur les terrains de sport. Rappeler que nous sommes tous dirigeants de clubs, d’instances sportives, d’institutions publiques en charge d’abord de la sécurité de nos pratiquants, adhérents et sympathisants. Rappeler que nul ne peut ignorer que la violence dans notre football local est, de nos jours, omniprésente : actes de joueurs, de staffs, de dirigeants, de supporters, etc. Insister que nul ne peut minimiser la gravité des faits constatés tout au long de cet après-midi du 25 avril 2023 au stade Ibrahima Boye et dans son environnement. Dénoncer que les conditions de pratique du football pour un match de 16ème de finale de Coupe du Sénégal n’étaient pas réunies compte tenu des faits déjà évoqués. Dire haut et fort que la décision de reprendre ce match sur la base d’autorités pilotant à distance était totalement irresponsable sachant que les pierres pleuvaient sur la pelouse lors de ce coup de sifflet de la honte. »

Face à ce climat délétère et cette injustice sportive, l’AS Dakar Sacré-Cœur en appelle aux autorités du football et du pays pour : « Étudier avec la plus grande attention la requête administrative que DSC va poser auprès de la Fédération Sénégalaise de Football pour demander la reprogrammation de ce match de 16ème de finale de la Coupe du Sénégal sur terrain neutre et à huis clos. Que soient réunis en urgence les principaux dirigeants de notre football local pour une prise de décision radicale afin de bannir toute forme de violence dans tous nos stades. Nous n’accepterons pas cette dérive et les multiples formes d’injustice qui en découlent. »

Vérifier aussi

Mondial Beach Soccer 2024 – Le Brésil décroche son sixième titre !

Le Brésil a remporté la 22e édition de la Coupe du Monde de Beach Soccer. Avec …