Election présidentielle: Y'aurait-il quelqu'un pour remplacer Ousmane Sonko ?
Election présidentielle: Y'aurait-il quelqu'un pour remplacer Ousmane Sonko ?

Cour suprême : Ousmane Sonko perd une première manche

Ousmane Sonko, via ses avocats, avait introduit une demande de récusation du juge Abdoulaye Ndiaye, président première chambre administrative de la Cour suprême qui devra présider l’audience du 17 novembre relative au pourvoi de l’AJE contre la réintégration du maire de Ziguinchor sur les listes électorales. Selon la source, le juge a décidé de maintenir Abdoulaye Ndiaye. Une décision qui ne sent pas bon pour le maire de Ziguinchor.

La présidence de l’audience à la Cour suprême sera alors confiée au juge Abdoulaye Ndiaye, président de la première chambre administrative de la Cour suprême. Il sera assisté par Ali Ciré Ba, Ibrahima Samb, Aïssatou Diallo Ba et Fatou Faye Lecor Diop.

Cette composition, selon les avocats de Sonko soulève des interrogations quant à l’impartialité du juge Ndiaye dans cette affaire, car son passé judiciaire révèle une implication antérieure dans ce litige. En effet,  le juge Ndiaye a déjà pris position dans cette affaire en rendant une décision défavorable à la requête précédente des avocats de Sonko.

Cette décision est survenue après le refus de la Direction Générale des Élections (DGE) d’octroyer des fiches de parrainage à Ousmane Sonko. Les avocats estiment que, compte tenu de cette position antérieure, le juge Ndiaye ne peut pas se déjuger de manière équitable. Les conseils du leader de l’ex-Pastef qui remettent en cause l’impartialité objective du président Abdoulaye Ndiaye voulaient qu’il soit remplacé par le président Kor Sène. Une première défaite pour le leader de l’ex-Pastef.

Vérifier aussi

Journée de Vote symbolique au Sénégal: Le 25 février gravé en noir 

Des sénégalais se sont rendus ce dimanche dans leurs lieux de vote habituels pour observer …