Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)
Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)

Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)

Le nombre d’infections quotidiennes du nouveau coronavirus a continué sa tendance baissière dans le monde, en reculant largement la semaine dernière pour la seconde fois en plus de deux mois, selon des données publiées mardi soir par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

D’après le bulletin épidémiologique de l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, un niveau similaire ou un ralentissement de la pandémie a été observé dans toutes les régions du monde. Près de 3,6 millions de nouvelles infections ont été identifiées sur une semaine, ce qui correspond à un recul d’environ 10%. Et un peu moins de 60.000 décès sont également signalés entre le 13 et le 19 septembre dernier.

Si l’Europe et l’Afrique ont rapporté des nombres de cas similaires à ceux de la semaine précédente, le continent africain a tout de même enregistré une hausse de 4% (plus de 98.000 cas). Dans le même temps, les autres régions ont signalé une baisse de l’incidence hebdomadaire des cas. Les régions de la Méditerranée orientale (22%) et de l’Asie du Sud-Est (16%) enregistrent la baisse la plus importante.

Plus forte baisse des décès notée en Asie du Sud-Est

S’agissant des décès aussi, une légère embellie est observée mais elle n’a pas atteint toutes les régions. Au total, près de 60.000 personnes ont succombé au coronavirus, soit une baisse de 7% sur une semaine. L’amélioration la plus significative a été identifiée en Méditerranée orientale et en Asie du Sud-Est, qui a enregistré, comme lors du dernier bulletin, la plus forte baisse en pourcentage (27%). En revanche, le nombre de victimes a augmenté dans le Pacifique occidental (7 %). Dans le même temps, le nombre de décès signalés dans les Amériques (-2%) et en Europe (+1%) était similaire à celui de la semaine précédente.

Suivent la Russie (5.469 nouveaux décès ; semblable à la semaine dernière), le Brésil (3.727 nouveaux décès ; augmentation de 17%), le Mexique (3.689 nouveaux décès ; baisse de 20%) et l’Iran (2.967 nouveaux décès ; baisse de 21%).

Comme la semaine dernière, les nouveaux cas les plus nombreux ont été signalés aux États-Unis (plus d’un million de nouvelles contaminations). Suivent l’Inde (211.242 nouveaux cas, soit une diminution de 15%), le Royaume-Uni (203.077 nouveaux cas, soit une baisse de 21%), la Turquie (183.962 nouveaux cas, soit une hausse de 16 %) et les Philippines (141.522 nouveaux cas, comme la semaine dernière) ;

Au total, la pandémie de coronavirus a fait près de 4,69 millions de morts dans le monde depuis son apparition en Chine fin décembre 2019. Selon un décompte établi par l’OMS mercredi, 228.807.631 cas confirmés de Covid-19 ont été recensés dans le monde. A la date 20 septembre 2021, un total de 5.776.127.976 doses de vaccin ont été administrées dont la majorité dans les pays riches. À ce jour, le dispositif COVAX a expédié plus de 296 millions de vaccins dans 141 pays et territoires.

Le variant Delta a largement remplacé les trois autres variants préoccupants

Par ailleurs, l’OMS indique que le variant Delta, présent dans 185 pays et au-dessus de tous les autres, a pris la place des trois autres variants « préoccupants », Alpha, Bêta et Gamma.

Selon le dernier bulletin épidémiologique de l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, ce variant, initialement détecté en Inde, a très largement supplanté les autres variants dans le monde.

« Le variant Delta représentait 90% des séquences soumises, avec une date de prélèvement d’échantillons (entre le 15 juin et le 15 septembre 2021) », a annoncé l’OMS, relevant que « la révision décrite ci-dessous reflète la propagation rapide et la prédominance actuelle du variant Delta dans la plupart des régions du monde ».

Plus transmissible, le variant Delta s’est propagé partout dans le monde, et a été signalé dans pas moins de 185 pays. Ce variant continue ainsi d’atteindre de nouvelles zones, soit cinq nouveaux pays en une semaine. « Ce virus est devenu plus fort, il est plus transmissible et il est en train de concurrencer, de remplacer les autres virus qui circulent », a indiqué Maria Van Kerkhove, Directrice de l’équipe technique Covid-19 à l’OMS, lors d’une rencontre virtuelle mardi dédiée aux médias sociaux.

A ce sujet, la catégorie des « alertes à surveiller » a été renommée « variants sous surveillance » (VSS). « Le changement ne concerne que le nom, la définition restant la même », précise l’OMS, ajoutant que « les principales mesures à prendre par les États membres et l’OMS après l’identification d’un nouveau VSS sont également décrites ».

Check Also

Médina: Un ancien du Jaraaf

Médina: Un ancien du Jaraaf tire sur les responsables politiques

L’association “Défi-Solidarité-Médina” a fait des dons de fournitures scolaires à 600 élèves nécessiteux, venus, non …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR