Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
ligue des imams et prédicateurs du Sénégal
ligue des imams et prédicateurs du Sénégal

Demande de « sukaru koor » de certains imams à Diomaye Faye: La LIPS se démarque 

À travers un communiqué rendu public, la ligue des imams et prédicateurs du Sénégal (LIPS) s’est indignée de la demande de certains imams invitant le président de la République à leur faire des dons en guise de « Sukaru koor ». La Lips indique qu’elle ne peut en aucun cas tolérer de tels comportements dans un contexte où les populations aspirent à se débarrasser de certaines pratiques nébuleuses. 

La ligue des imams et prédicateurs du Sénégal est dans tous ses états suite à la demande de « sukaru koor » de certains imams à l’endroit du nouveau chef de l’État. En effet, à la veille de korité, l’imam Oumar Diène de l’association des imams et oulémas du Sénégal a fait une sortie publique pour demander au président de la République de se sacrifier à la tradition en leur offrant des dons comme le faisaient ses prédécesseurs. Une sortie qui n’a pas plu à la ligue des imams et prédicateurs du Sénégal qui a recadré immédiatement l’imam Diène et ses collègues « la ligue des imams et prédicateurs du Sénégal exprime sa profonde préoccupation face aux demandes émises par certains individus se réclamant de la fonction d’Imam, exigeant du Chef de l’État le respect d’une tradition nébuleuse appelée Sukaru koor », lit-on dans le communiqué.

Publicités

Dans cette même dynamique, la ligue qui se définit comme « une organisation dévouée à la promotion d’une pratique noble de l’Islam, à la gouvernance vertueuse et à la préservation de la dignité des Imams et chefs religieux », soutient qu’elle ne peut en aucun cas tolérer de tels comportements.

Ainsi,  dans le contexte actuel où, selon la ligue, les aspirations de la population incluent une rupture nette avec les anciennes pratiques gabégiques de l’État et l’avènement d’une nouvelle République en phase avec nos valeurs et notre identité, les imams et prédicateurs appellent les autorités à engager une réflexion approfondie sur le statut du religieux dans notre République et sur la formalisation des relations entre l’État et la religion. Selon elle, les nouvelles autorités devront prendre en compte les besoins légitimes de la communauté musulmane sénégalaise, en toute dignité.

Sur un autre registre, la ligue des imams et prédicateurs du Sénégal se réjouit de voir la fête de la korité célébrée à l’unisson et invite, dans la foulée, toutes les associations islamiques à maintenir cette entente. 

EL HADJI MODY DIOP 

 

Vérifier aussi

Réseaux sociaux : Pourquoi Diomaye et Sonko vont en souffrir ?

Le sieur Bah Diakhaté a été interpellé par les éléments de la Division des investigations …