Mahmoud Abbas
Mahmoud Abbas

Démission au président Mahmoud Abbas: Pourquoi l’Autorité palestinienne change de gouvernement ?

Le gouvernement de l’Autorité palestinienne (AP) a remis lundi sa démission au président Mahmoud Abbas. L’entité gouvernementale qui gouverne avec des pouvoirs limités en Cisjordanie occupée est vivement critiquée depuis le 7 octobre par les Palestiniens de l’intérieur pour son “impuissance” face à Israël à Gaza et en Cisjordanie occupée. Ce changement d’exécutif à venir semble être “un petit pas dans la bonne direction” en vue d’une réforme de l’AP, mais le chemin est encore long.

Le président de l’autorité qui contrôle la Cisjordanie a accepté la démission du gouvernement Shtayyeh, quelques heures après son annonce, sur fond de tensions liées à la guerre qui oppose le Hamas à Israël dans la bande de Gaza. « J’ai présenté la démission du gouvernement à monsieur le Président (Mahmoud Abbas) le 20 février et je la remets aujourd’hui par écrit ». Voici ce qu’a déclaré solennellement, lundi 26 février au matin, le Premier ministre de l’Autorité palestinienne (AP) au moment de présenter la démission de l’exécutif palestinien.

Publicités

Le gouvernement de l’Autorité palestinienne a remis sa démission, lundi 26 février au matin. « J’ai présenté la démission du gouvernement à monsieur le président le 20 février et je la remets aujourd’hui par écrit », a déclaré solennellement, de Ramallah, Mohammad Shtayyeh, chef du gouvernement palestinien depuis le printemps 2019. Selon lui, cette décision est prise « à l’aune des développements liés à l’agression contre Gaza » et à « l’escalade » des violences en Cisjordanie depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, le 7 octobre.

Le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a accepté la démission du gouvernement Shtayyeh, a fait savoir la présidence dans un communiqué, quelques heures après l’annonce. « Le président a publié un décret acceptant cette démission et a chargé Mohammad Shtayyeh et son gouvernement de rester temporairement en poste jusqu’à ce qu’un nouveau gouvernement soit formé », y est-il écrit.

Ces derniers mois, de nombreux Palestiniens ont critiqué M. Abbas, 88 ans, pour son « impuissance » face aux raids israéliens dans la bande de Gaza, voire demandé sa démission. « La prochaine étape requiert de nouvelles mesures gouvernementales et politiques qui tiennent compte de la nouvelle réalité dans la bande de Gaza (…), un besoin urgent d’un consensus interpalestinien » et la création d’un Etat palestinien ayant autorité sur la Cisjordanie et Gaza, a estimé lundi M. Shtayyeh, lors de son annonce de démission.

Depuis des affrontements fratricides en juin 2007, le leadership palestinien est divisé entre l’Autorité palestinienne présidée par Mahmoud Abbas, qui exerce un pouvoir limité en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par Israël, tandis que le Hamas contrôle la bande de Gaza.

Vérifier aussi

Guerre Israël-Hamas: L’armée israélienne confirme que quatre de ses soldats ont été blessés au Liban

L’armée israélienne a confirmé lundi que quatre de ses soldats ont été blessés en territoire …