Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Des Contrats de Prestations, Exploitation des correspondants: La section de Gfm tire la sonnette d’alarme

Ça sent le roussi chez Youssou Ndour. Les travailleurs regroupés au sein de la section Synpics (Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication)  ont haussé  le ton. Ils dénoncent « des contrats abusifs dits de « prestation » et réclament des contrats de travail  en bonne et due forme.

 Le mouvement d’humeur au sein du Groupe Futurs médias qualifié de « rumeurs » s’est finalement avéré. La section Synpics de ce groupe de presse est sortie de son mutisme pour réclamer « l’octroi de contrats de travail en bonne et due forme et l’arrêt des contrats abusifs dits de « prestation ».   Dans un communiqué, ladite section a noté que « beaucoup de travailleurs du groupe ne disposent d’aucun contrat travail et ce, malgré plusieurs années de labeur. » A  en croire  ces derniers,  ils exigent l’arrêt immédiat de l’exploitation des correspondants de l’audiovisuel payés des misères à raison de 2000 frs Cfa par envoi. Le recrutement des correspondants, qui depuis des années ne dispose que d’un statut de prestataire, de même que le paiement des salaires à échéance légale (au plus tard le 8 et le versement des cotisations sociales) conformément au Code du Travail.

Publicités

A cela s’ajoute  le respect des accords de paiement du 13e mois, acquis syndical obtenu de très haute lutte ainsi que l’augmentation des rémunérations, l’arrêt des recrutements de prestige non pertinents qui grèvent le budget de l’entreprise sans plus-value, la sécurité sanitaire des travailleurs et de leur famille.« Un préavis de grève sera déposé incessamment pour réclamer la résolution définitive de la plateforme revendicative 

En outre, la section réclame la mise en œuvre d’une politique de formation continue des agents ainsi que la redéfinition de la stratégie commerciale, plus adapté au marché sénégalais.

La section Synpics a rappelé que « ce qui avait été qualifié Conformément aux décisions prises lors de son assemblée générale du  17 Avril 2024 dans les locaux de la RFM, la section SYNPICS du Groupe Futurs Médias (GFM) a observé un port de brassards rouges hier lundi. «  Un premier acte du plan d’action élaboré face aux nombreuses violations des droits minimas des travailleurs du groupe de presse fondé par Youssou Ndour », ont-ils dénoncé. 

MOMAR CISSE

 

Vérifier aussi

Football/ FA Coup: Manchester United prive Manchester City d’un doublé

Malgré plusieurs polémiques, Manchester United a créé une surprise générale. En effet, cette équipe a …