Equipements militaire
Equipements militaire

Disparition des militaires : la requête des familles des victimes et d’Amnesty

La subite disparition de l’adjudant-chef de gendarmerie Didier Badji et du sergent de l’armée Fulbert Sambou continue de défrayer la chronique au Sénégal. Portés disparus depuis quelques jours, le gendarme Badji serait retrouvé mort.

Mais les ressortissants des îles Bliss Kassa à Dakar ont tenu un point de presse ce jeudi pour demander à l’État de les édifier sur le sort de leurs frères et de mobiliser tous les moyens afin qu’ils puissent être retrouvés sains et saufs.

Les ressortissants des îles Bliss Kassa (Haère, Hitou, Niomoune, Diogué, Backassouk) à Dakar ont fait font face à la presse ce jeudi 24 novembre. Leur réaction fait suite à la mystérieuse disparition des leurs à Dakar.

Il s’agit de l’adjudant-chef de la gendarmerie, Didier Badji, en service à l’Inspection générale d’Etat (IGE), et du Sergent Fulbert Sambou de la Direction des renseignements militaires.

En effet, l’annonce de leur disparition aura choqué plus d’un, et c’est pourquoi le coordonnateur d’Amnesty Sénégal, Seydi Gassama a exigé à ce que les familles des officiers soient associées à l’enquête pour plus de transparence.

Pour le militant des droits de l’homme « l’enquête sur la disparition de l’Adjudant-chef Didier Badji de la gendarmerie nationale et du Sergent Fulbert Sambou des renseignements militaires doit se faire en toute transparence. Les familles doivent être associées à la procédure ».

L’Adjudant-chef Didier Badji en service en l’inspection Générale d’État et le Sergent Fulbert Sambou, de la Direction des Renseignements militaires, n’avaient plus fait signe de vie depuis la soirée du samedi 19 novembre, avait informé le Parquet.

Les services du Procureur avaient même indiqué dans un communiqué que des recherches étaient en train d’être menées avec les Sapeurs-pompiers, pour retrouver les portés disparus. Et mieux, « la géolocalisation des appareils de l’adjudant-chef Didier Badji et du sergent Fulbert Sambou avait permis de les situer consécutivement au niveau des falaises rocheuses du Cap Manuel où auraient été retrouvés un filet de pêche tendu, des restes d’appât de crevettes ainsi que des chaussures appartenant aux officiers disparus.

A propos de Mohamed

Check Also

capture decran 2022 12 01 a 13.38.54

Affaire PAN :  Le Directeur et Secrétaire général de RSF met en garde Macky Sall

Les appels à la libération du journaliste Pape Alé Niang se multiplient au Sénégal. Reporters …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR