Disputes, divorces : Le couple à l’épreuve des réseaux sociaux

L’usage abusif des réseaux sociaux constitue de véritables menaces dans les vies de couple. Outre les disputes, le manque de confiance et l’infidélité, cette pratique est à l’origine de plusieurs divorces.

Les réseaux sociaux amène souvent un tsunami d’ennuis. La femme auteure du challenge “Sané Madio” répudiée par son mari en est l’illustration parfaite. Elle avait fait la Une de la toile après ses fameux délires sur l’international sénégalais, Sadio Mané, auteur du but victorieux de la finale de la Can contre les Egyptiens. Malheureusement, elle a été répudiée par son mari avant qu’elle ne réconcilie avec ce dernier.

En effet, les réseaux sociaux sont des outils incroyables qui favorisent le partage et la communication. D’ailleurs, la majorité d’entre nous y mettent en scène sa vie de tous les jours et prend plaisir à observer celles des autres. De plus en plus souvent, les couples aussi adorent s’y montrer. Pour autant, Internet est devenu l’un des plus grands ennemis du couple aujourd’hui. Les réseaux sociaux peuvent très vite devenir envahissants et prendre le pas sur la vraie relation. Plusieurs études démontrent même qu’ils sont la cause de nombreux divorces et séparations. Mais ce ne sont pas les réseaux sociaux qui causent des séparations, ce sont les conséquences néfastes qu’ils engendrent. En particulier, le manque de communication dans l’instant présent, nécessaire au bien-être du couple.

La majorité des couples sont ruinés par les réseaux sociaux car causant un manque de communication entre les deux partenaires. Des différends dus d’une part au manque de responsabilité et d’autre part, à un manque de maîtrise des outils utilisés.

« Aujourd’hui, un couple organisé autour des réseaux sociaux est un couple menacé par l’information abondante. Difficile de faire de tri et de prendre de la distance par rapport à ce que l’on peut découvrir », confie le sociologie Hamidou Bâ.

Alors, tout serait une question d’équilibre. Pour le thérapeute de couples Ali Habi, les couples qui s’échangent des messages sont plus en proie à la séparation que ceux qui s’appellent. Dans la séduction, la voix joue un rôle principal, a contrario un texto reste assez froid. Une étude commandée par Samsung il y a quatre ans montre aussi que l’espionnage sur les réseaux sociaux conduit généralement un couple à de grandes difficultés : 40% des Britanniques interrogés affirmaient connaître le mot de passe de la boîte mail de leur partenaire. Quatre sur dix stalkaient souvent le portable de leur partenaire et parmi eux six sur dix découvraient un adultère. Le smartphone, cette nouvelle boîte à Pandore.

Baye Ndoye, un mécanicien, appelle les couples à plus de prudence sur l’usage de la technologie. « A l’ère du numérique, le contact humain est complètement en rupture surtout avec l’avènement des réseaux sociaux. Car ils sont tous scotchés sur leur téléphone, soit pour discuter avec des amis, la famille ou regarder des contenus. Ce qui constitue d’ailleurs le danger, vu qu’il y aura forcément un manque qui va s’installer dans les couples ». Les femmes en souffrent le plus car étant les plus sensibles à ce qu’on peut considérer comme un abandon. Ainsi, comme on ne peut se passer des réseaux sociaux, il nous faut revoir la manière de les utiliser.

A l’université Cheikh Anta Diop, Alioune Mbodj, un étudiant, interrogé sur la question, est dans le sillage de son prédécesseur. «La multiplication des réseaux sociaux  est la cause principale du manque de communication dans les couples.  Dans certaines familles, on voit un couple assis l’un en face de l’autre et chacun avec son téléphone portable, sur Facebook, instagram, whatsapp, tik tok. Outre le couple, les enfants sont délaissés car leurs parents n’ont pas le temps de veiller à leurs fréquentations, leurs études, leur santé. Ces derniers sont ainsi invités à rationaliser le temps qu’ils consacrent sur les réseaux sociaux”, dit-il.

Pour Fama Thioune, mère de deux enfants, ce manque de communication est une irresponsabilité des deux mariés. Selon elle, un couple normal n’a pas le temps de se focaliser sur les réseaux sociaux. Seuls les chômeurs ont le temps pour la pagaille. Mariée depuis plus de 10 ans, notre interlocutrice signale qu’elle  n’a jamais eu de dispute de ce genre. « Il faut qu’on apprenne à s’éloigner du monde virtuel. Avec le développement technologique, beaucoup plongent dans les dangers sans s’en rendre compte.

ASTOU MALL

 

Vérifier aussi

Dialogue National : Boun Abdallah Dionne juge que rien ne doit être de trop, dans le respect des principes de droit

Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien premier ministre par ailleurs candidat à la présidentielle a participé …