Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Élections de représentativité des centrales syndicales: Dakarnave vote l’UNSAS pour le renouvellement du Contrat de Concession des chantiers navals de Dakar
Élections de représentativité des centrales syndicales: Dakarnave vote l’UNSAS pour le renouvellement du Contrat de Concession des chantiers navals de Dakar

Élections de représentativité des centrales syndicales: Dakarnave vote l’UNSAS pour le renouvellement du Contrat de Concession des chantiers navals de Dakar

Réuni, ce Jeudi 07 Décembre 2023 dans le périmètre de Dakarnave, le Syndicat autonome des travailleurs des Chantiers Navals (SATNAV) a manifesté son intention de détrôner l’ancienne centrale syndicale au profit de l’UNSAS, la centrale à laquelle ils sont affiliés. Soucieux de leur sort avec le contrat de concession qui lie l’Etat du Sénégal et la société d’exploitation, ces travailleurs portuaires estiment qu’il faut que l’ordre des choses soit renversé et que l’UNSAS devienne la première force syndicale dans ce pays.

En campagne pour les élections de représentativité des centrales syndicales, la commission électorale de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS) s’est joint aux travailleurs des chantiers navals pour détrôner l’ancien  central syndical la plus représentative du Sénégal pour prendre sa place et inverser les lourdes tendances qui existent aujourd’hui dans le monde du travail.

Publicités

Selon Pape Birama Diallo mandataire de l’Union national des syndicats autonome du Sénégal et président de la commission électorale de l’UNSAS, il ne faut pas que les travailleurs se trompent cette fois ci. « Nous avons subi depuis 40 ans un dictat syndical, il faut que l’ordre des choses soit renversé et que l’UNSAS soit la première force syndicale dans ce pays. Nous avons les moyens parce que nous sommes entrain d’occuper convenablement le terrain », a-t-il  déclaré devant  les travailleurs de Dakarnave dont leurs préoccupations actuelles  est de savoir comment renouveler le contrat qui lie l’état du Sénégal à l’Usnav qui est l’opérateur stratégique qui dirige cette entreprise.

 A l’en croire ils sont sur la dernière ligne droite pour aboutir le 12 décembre 2023 à l’acte final qui est de détrôner l’ancien central syndical, raison pour laquelle dit-il, « nous sommes venus apporter notre soutien dans le cadre de cette lutte. On est presque à terme du premier contrat de concession qui lie l’état du Sénégal à l’Usnav qui est l’opérateur stratégique qui dirige cette entreprise. Les premiers termes du contrat signés en 1999 ne sont plus valables. » Pour ces derniers,  les schémas d’hier ne sont plus valables aujourd’hui et certainement ceux d’aujourd’hui ne seront plus valables demain. Donc les travailleurs ont besoin d’avoir une part dans le capital social en raison de 10% et d’être présent dans le conseil d’administration. »

L’Etat invité à se pencher sur le dossier Dakarnave

« Nous lançons un appel solennel au Premier ministre Amadou Ba de nous venir en aide pour qu’on puisse sortir de cette impasse. Parce que des travailleurs sénégalais sont là avec des problèmes dans leur famille, certains avec leur bailleurs ou leur banque pour des problèmes d’échéance et là, ça ne peut plus perdurer. Depuis lors nous avons lancé des appels pour que les autorités nous entendent mais jusque-là rien n’a été fait. Là, nous remontons au créneau et ce n’est pas le dernier. Nous lançons un appel au président Macky Sall, nous lui demandons de se pencher sur le dossier Dakarnav pour que l’on puisse voir le bout du tunnel », a crié Abass Fall.

Pour rappel, le contrat de concession liant Dakarnav à l’état du Sénégal tire à sa fin parce qu’en juin 2024 le contrat sera caduc et jusqu’à présent les travailleurs de Dakarnav sont dans le désarroi.

Rosita Mendy

Vérifier aussi

Publication des rapports de l’Ofnac : Serigne Bassirou Guèye donne des assurances

Depuis que le président de la République a ordonné la publication de tous les rapports …