COSYDEP
COSYDEP

Elections Présidentielle 2024 : Des acteurs de l’éducation appellent au respect de la décision du Conseil constitutionnel

La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) et des syndicats d’enseignants ont invité, dimanche, le Conseil constitutionnel à faire respecter sa décision d’organiser l’élection présidentielle dans les délais prévus par la loi.

”Nous formulons une recommandation urgente au Conseil constitutionnel, d’assumer en toute responsabilité, conformément aux attentes des Sénégalais, son rôle d’arbitre sage, indépendant et éclairé, pour faire respecter sa décision d’organiser l’élection présidentielle dans les délais prévus par la loi fondamentale’’, ont déclaré ces organisations lors d’une conférence de presse.

Publicités

Ces acteurs de l’éducation ont en même temps demandé au Conseil constitution de ”préserver la crédibilité, la légitimité ainsi que la transparence du processus électoral” et invité le président de la République à ‘’respecter et à faire respecter les délibérations’’ du Conseil. Ils ont fait des ‘’recommandations consolidantes’’ au prochain président de la République dans les secteurs de l’Administration, de l’Ecole et de l’Université’’. ‘’Nous demandons aux candidats à cette élection de s’engager, en cas de victoire, à consolider les fondements de la démocratie, œuvrer pour une dépolitisation de l’Administration et refonder l’Ecole et l’Université’’, ont-ils plaidé.

Sauf que cette décision ne concerne pas seulement le cursus élémentaire, l’enseignement supérieur est aussi impliqué mais aussi  le campus social dont la réouverture est réclamée par les étudiants. “Nous poursuivons notre combat pour que le campus social soit ouvert”, a déclaré, à ce sujet, le président de l’Amicale des étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines. “Il doit être disponible pour les étudiants”, a ajouté Alla Kane. 

Modou Diagne, de l’Amicale des étudiants de la faculté des sciences juridiques et politiques, ne dit pas autre chose. “Nous invitons le recteur à convoquer le conseil d’administration afin de statuer sur la disponibilité du COUD”, le Centre des œuvres universitaires de Dakar, lance-t-il. “Les étudiants en ont vraiment besoin. Ouvrir le campus pédagogique et fermer le campus social n’a pas de sens. C’est une décision partielle et nous voulons une réouverture complète”, a-t-il indiqué.

Vérifier aussi

Exposé pour une vente aux enchères: Le cri d’alarme des amis de Léopold Sédar Senghor contre la dispersion de sa bibliothèque

Ils se mobilisent pour que la bibliothèque du poète et ancien président du Sénégal ne …