Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Emeutes sanglantes au Senegal: le message de Me Tine

Me Abdoulaye TINE, candidat à l’élection présidentielle de 2024 au Sénégal a réagi aux manifestations violentes qui ont ensanglanté le pays suite à la condamnation de Ousmane Sonko a deux ans de prison pour corruption de la jeunesse.  In extenso sa déclaration.

Publicités

« Face aux évènements de ces derniers jours, à la révolte et la détresse des citoyens sénégalais,

Moi, Abdoulaye Tine, candidat à l’élection présidentielle de 2024, exprime aujourd’hui ma profonde préoccupation au regard de la situation actuelle au Sénégal.

Avant toute chose, j’adresse, ainsi que tout le parti de l’USL, mes pensées et mes prières les plus sincères aux morts, à leurs familles ainsi qu’à toutes les victimes de ces derniers affrontements. Je pense aux blessés, aux personnes emprisonnées, aux victimes des violences, aux sénégalais empêchés de travailler, d’accéder aux soins, à toute cette jeunesse brutalisée.

Toutes ces tragédies sont insupportables et ne peuvent être ignorées. Les récentes manifestations ont mis en évidence la colère, le ras-le-bol généralisé de nos concitoyens face aux abus de pouvoir, aux arrestations arbitraires et aux violations flagrantes du droit.

Je comprends et je partage cette colère légitime. Les Sénégalais se sont levés, avec courage et détermination, pour défendre leurs droits fondamentaux, leur dignité et leur avenir. Nous sommes tous témoins de l’expression du désespoir d’une nation et d’une jeunesse qui aspire à la justice, à la transparence et à une gouvernance responsable.
« Rongoñu Baadoolo moy siim cere buur ! ».

Ne vous trompez pas, il s’agit ici d’une véritable crise politique qui couve depuis trop longtemps. Son expression dans la rue aujourd’hui n’est autre que le résultat d’une accumulation de frustrations et d’années de mépris à l’égard du peuple sénégalais. Et tout cela renforcé par les deux derniers mandats et sa suite de décisions politiques injustes et indignes de notre grande nation.

Je regrette profondément que nous en soyons arrivés là. Mais aujourd’hui force est de constater les dérives et déviances avérées du pouvoir en place :

–       Utilisation démesurée de la force contre la jeunesse de notre pays, tirs à balles réelle : 20 morts, plus de 357 blessés à ce jour;
–       Répression violente sans aucune mesure contre les manifestants;
–       Arrestations arbitraires et emprisonnement sans fondement légal de personnes innocentes pour des motifs fallacieux : opposant politiques, membres de la société civile, activistes, lanceurs d’alertes, journalistes, enseignants, médecins, etc;
–       Cas de torture et de mauvais traitements avérés sur les personnes emprisonnées;
–       Non-respect du droit des personnes et des libertés individuelles;
–       Restriction de l’accès à l’information et aux communications par les coupures internet et restrictions d’accès aux réseaux sociaux;
–        Maintien illégal du principe du parrainage pour les élections afin de réduire la pluralité démocratique de notre pays et ce malgré les décisions de justice de la Cour communautaire de justice de la CEDEAO.

Et enfin

–       Déstabilisation et mise en danger répétée de notre démocratie par le maintien volontaire d’un doute quant à une candidature à un troisième mandat anticonstitutionnel et immoral.

C’est pourquoi aujourd’hui, pour toutes ces raisons :

Je demande solennellement au président actuel, Monsieur Macky Sall, de faire preuve de responsabilité et à démissionner de sa charge de Président de la République.

« Lou Eup Tourou ».

Il est temps pour lui respecter les lois de notre pays, de prendre conscience des souffrances infligées à notre nation et d’entendre les voix du peuple.

Le moment est venu de changer l’histoire de notre nation. Le moment est venu de tourner la page sur ces années sombres et de bâtir un avenir meilleur.

J’appelle donc Macky Sall à quitter le pouvoir dans les meilleurs délais pour la sauvegarde de la paix et de la stabilité du pays. »

 

Abdoulaye Tine,
Président de l’USL
Candidat à la présidentielle 2024

Vérifier aussi

GO: Le sénégalais est-il devenu amnésique ?  

Pendant 12 ans, nul n’a bronché. Personne n’a eu le courage de contrarier Macky Sall dans ses …