Emigration: Sonko et Khalifa Sall accablent Macky

Le président de Pastef, Ousmane Sonko et le leader d Taxawu Sénégal Khalifa Sall, ne sont pas insensibles au sort tragique des Sénégalais qui périssent en mer, suite à la recrudescence du phénomène de l’émigration clandestine notée ces derniers jours. Et c’est pour accabler le régime.

Publicités

En effet, lors d’une visite, hier, au quai de pêche de Ouakam, le leader de Pastef est revenu sur cette problématique et c’est pour attraire l’Etat au banc des accusés. A l’en croire, si les jeunes se ruent dans les embarcations de fortune au péril de leur vie à la recherche d’un mieux-être, c’est parce que, dit-il, le Président Macky Sall a lamentablement échoué dans son projet de politiques publiques, notamment en ce qui concerne l’emploi des jeunes. Mais aussi aux licences de pêche attribuées aux bateaux étrangers qui viennent piller nos ressources halieutiques au détriment de nos pêcheurs qui n’arrivent plus à trouver du poisson. Devant cette situation désespérante des jeunes, Ousmane Sonko ne manque pas de rappeler les promesses du chef de l’Etat à créer 500.000 à 750.000 emplois durant son premier magistère et un million durant son second mandat. «S’il avait réussi sa politique d’emploi, ces jeunes n’allaient jamais mourir dans ces embarcations», clashe Ousmane Sonko.
S’y ajoute, dit-il, les milliards injectés dans certaines structures comme l’Anpej, le Fonsis, le Fongip pour accompagner les jeunes et qui n’ont produit aucun effet.

Khalifa Sall dénonce une « indifférence coupable »

« La mort de ces jeunes et d’autres avant eux dans une indifférence coupable des autorités est une tragédie qui accable le pouvoir en place », dénonce le parti de Khalifa Sall. En effet, « malgré ses slogans creux sur l’emploi et des milliards enfouis dans des programmes fumeux, le Gouvernement n’arrive toujours pas à apporter des réponses au désespoir de notre jeunesse. » Puisqu’aucune solution ne peut plus être attendue de ce « Gouvernement incompétent », la jeunesse sénégalaise doit investir les sphères de décisions pour exiger des politiques publiques conformes à ses aspirations et pour leur imprimer une direction conforme à notre ambition commune d’un Sénégal de démocratie, de liberté, de progrès humain et de justice sociale., suggère Taxawu Sénégal.

Vérifier aussi

Chômage des Jeunes, Violences, Divorces: Les vérités crues de Serigne Babacar Sy Mansour

En marge de la ziarra générale organisée ce dimanche 21 avril à Tivaouane, le Khalif …