Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 7 7

En tournée dans le sud: Khalifa Sall décortique son programme pour la Casamance

Dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat de la coalition «Taxawu Senegaal» était en Casamance cette semaine. Dans la capitale du sud, il a promis, entre autres, la construction de corridors Dakar-Ziguinchor, la priorisation du secteur primaire et secondaire, la revalorisation du secteur industriel etc. L’ancien maire de Dakar a saisi l’occasion pour inviter les populations de la Casamance à prendre conscience du la région. 

C’est un lot de promesses que Khalifa Sall a étalé à l’endroit de la Casamance où il effectuait sa campagne électorale. Arrivé tard dans la nuit du lundi au mardi, le candidat à l’élection présidentielle soutient d’emblée que la Casamance naturelle, le Sénégal oriental naturel et le fleuve Sénégal constituent les trois régions pouvant permettre au Sénégal d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Publicités

Pour lui, « le bay dundé, le bay dundal et le bay jarinou » doivent se poser au cœur de ces trois régions qui présentent les mêmes particularités géo climatiques et pédologiques avec une richesse au niveau du sous-sol. Évoquant les changements qu’il compte apporter à la Casamance si une fois il est élu, Khalifa Sall indique qu’il va donner la priorité au secteur primaire et au secteur secondaire, c’est-à-dire l’agriculture, la pêche, l’élevage et l’industrialisation. Pour lui, «la Casamance peut être le poumon du Sénégal». Mais, le prétendant au fauteuil présidentiel souligne tout de même que le développement de la Casamance passera inéluctablement par la construction de chemins de fer reliant la région aux autres localités du pays. C’est dans cette perspective qu’il prévoit la construction de corridors Dakar-Ziguinchor, des corridors Kédougou-Dakar, des corridors Matam-Dakar et du bassin arachidier.

Revenant sur la crise qui secoue la Casamance depuis plusieurs décennies, le leader de «Taxawu Senegaal» mentionne qu’il y a un «schisme» entre les populations de la Casamance et le terroir national. Et pour régler cela, l’ancien maire de Dakar ne compte pas sur le bateau ni sur les routes nationales, mais bien sur le chemin de fer qui, selon lui, sera un cordon ombilical pour la Casamance et toutes les régions du Sénégal. Dans cette même dynamique, Khalifa Sall promet de miser sur la mécanisation de l’agriculture et la bonne exploitation de la production minière pour faire de la Casamance une zone en émergence. Ainsi, le candidat souligne la nécessité de  faire en sorte que plus jamais que le Sénégal n’exporte de la matière première.

Toujours dans son lot de promesses, Khalifa Sall entend faire de l’industrialisation et le secteur quaternaire, c’est-à-dire le numérique et les industries culturelles, le socle développement global de notre pays. Pour finir, le candidat à la présidentielle invite les populations de la Casamance à prendre conscience des richesses de la région. 

EL HADJI MODY DIOP 

Vérifier aussi

presse 1080x900 1 e1718033086725

Secteur de la Presse: Ousmane Sonko parle encore et avertit! La menace ne passera pas

Comme il a l’habitude de le faire lorsqu’il était dans l’opposition, défoulé comme pas possible, …