Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Epinglé par la cours des Comptes: Mamadou Ngom Niang accuse ses « ennemis invisibles »
Epinglé par la cours des Comptes: Mamadou Ngom Niang accuse ses « ennemis invisibles »

Epinglé par la cours des Comptes: Mamadou Ngom Niang accuse ses « ennemis invisibles »

Depuis la parution du dernier rapport de la Cour des Comptes, ça court dans tous les sens dans le cercle des proches du pouvoir, et pour cause. Et le DAGE du ministère des Sports Mamadou Ngom Niang n’est pas en reste. Notamment en ce qui le concerne dans la gestion du fonds force Covid. En effet, il est indiqué dans le rapport qu’il aurait admis des violations et même mouillé le ministre Matar Ba. 

Malgré les reproches de la Cour des Comptes à son encontre, Mamadou Ngom Niang a, comme on s’y attendait d’ailleurs, formellement démenti avant d’accuser une certaine presse à laquelle il reproche de « vouloir induire en erreur l’opinion, par la volonté de personnes tapies dans l’ombre et qui veulent sa peau pour des raisons non avouées ». L’adversité politique semble en tout cas avoir bon dos pour ce Fatickois qui estime qu’il est temps de remettre les points sur les « i » et d’éclairer l’opinion publique qu’il trouve « souvent victime de manipulation à des fins politiques et malhonnêtes ». « D’accord la Cour n’a pas dit que j’ai détourné de l’argent. Elle a seulement constaté des écarts et j’ai donné les explications appuyées de pièces justificatives » a précisé Ngom Niang.

Publicités

Toujours selon Ngom Niang, la Cour lui aurait reproché d’avoir payé en espèces certaines fédérations sportives. Ce, en violation flagrante de l’article 104 du RGCP. A ce niveau, précise le mis en cause « j’ai reconnu cette violation, et c’est pourquoi j’ai sollicité une tolérance administrative, car les paiements sont effectifs et tous les ayants droit ont perçu ». Conscient de sa mauvaise gestion, il a tout de même fait preuve de bonne foi en reconnaissant qu’« on devait procéder par des décisions de versement au lieu de payer en espèces ». Selon lui, la seule recommandation de la Cour concerne ce point contrairement à ce qui a été relaté. A noter que dans le document de la Cour des Comptes, on n’a parlé ni de surfacturation ni de détournement encore moins de violation des dispositions du code des marchés.

A en croire le DAGE incriminé, les acteurs du Sport sénégalais peuvent témoigner des efforts effectués au ministère pour assainir le secteur. Aujourd’hui dit-il, « je peux dire que je ne dois rien à une fédération sportive ou à un fournisseur. Maintenant aucune œuvre humaine n’est parfaite mais je pense que les gens peuvent apprécier le travail avant ma nomination par rapport à aujourd’hui ». Mais l’Inspecteur des Impôts continue d’accuser « des gens qui cherchent à salir mon nom et à ternir mon image, parce que je constitue un obstacle pour eux ».

Des gens qui, selon lui, doivent savoir que « leur peine est perdue d’avance. Et ils vont devoir continuer à souffrir de ma présence jusqu’à ce que le bon Dieu en décide autrement ».

Mamadou SALL

Vérifier aussi

WhatsApp Image 2024 06 14 at 15.30.40 1

Paix et Sécurité: Lancement du Code de pratiques du KAIPTC sur les femmes, la paix et la sécurité

Le lancement du Code de pratique du Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien …