Exploitation des hydrocarbures: Le Sénégal à la recherche de mille milliards de gaz
Exploitation des hydrocarbures: Le Sénégal à la recherche de mille milliards de gaz

Hydrocarbures: Le Sénégal cherche mille milliards de gaz

La société Petrosen a tenu une journée d’échanges avec les étudiants sur les métiers du pétrole et du gaz. Occasion saisie par le directeur exploration et production de Petrosen pour révéler que le Sénégal peut trouver mille milliards de gaz pour la production d’hydrocarbures.

L’exploitation du pétrole et du gaz est sur de bons rails. Selon le directeur d’exploration et de production de Petrosen, Thierno Seydou Ly. Selon lui, les activités d’exploration ont débuté depuis les années 60. « Plus de 150 puits ont été explorés et aujourd’hui, ils sont à 176 puits et plus de 160 ont été des échecs, on y trouve soit de l’eau ou autre chose « , dit-il. Et de poursuivre :  » C’est un investissement à risque et les grandes découvertes ont été faites en 2014″. Il indique qu’au Sud du Sénégal, ce sont des produits lourds qui ont été découverts et à Ngadiaga une quantité modeste. « En 2014, on a découvert à Sangomar en Offshore avec 3 milliards de barils de pétrole à récupérer par extraction.

En 2015, des gisements ont été découverts dans les côtes Saint-Louisiennes à hauteur de 160 millions de mètre cube que nous partageons avec la Mauritanie », renseigne-t-il. Il fait savoir que le troisième gisement a été découvert en 2016-2017 appelé Yakaar Teranga.  » Il y a plus de mille milliards de gaz qu’on peut trouver au Sénégal. Notre pays est classé 5e au niveau africain et 27e au ni mondial « , laisse-t-il entendre. Le directeur d’exploration et de production de Petrosen renseigne que les découvertes ont été réalisées par des supports de compagnie pétrolière et Petrosen a une part de 20%. Il faut 20 mille milliards de F CFA pour produire les mille milliards à explorer.

Petrosen doit débourser 2 000 milliards FCFA », apprend-il. Et de renchérir :  » L’Etat peut avoir 40% de revenus soit 700 milliards F CFA en moyenne chaque année « . Il précise que les travaux ont commencé en 2019 et plus de 80% ont été exploités.  » L’utilisation de gaz par l’électricité va baisser drastiquement notre facture électrique et attire les sociétés étrangères, sécuriser l’approvisionnement et protéger l’environnement avec la réduction du bois de chauffe », termine-t-il.

Pour Manar Sall, directeur de Petrosen, cette rencontre est  au bénéfice d’étudiants pour leur parler des métiers de pétrole pour une meilleure compréhension pour qu’ils sachent les opportunités liées à cette filière. » L’exploitation du pétrole est prévue dans le premier semestre de l’année prochaine 2023. Les sénégalais pourront avoir leur gaz et pétrole. Toutes les conditions sont réunies pour en disposer. Les étudiants pourront y travailler », dit-il.

NGOYA NDIAYE

 

A propos de Mor Fall

Check Also

Rosso: Le présumé djihadiste Syrien arrêté pour terrorisme placé sous mandat de dépôt

Rosso: Le présumé djihadiste Syrien arrêté pour terrorisme placé sous mandat de dépôt

L’étau se resserre autour du présumé djihadiste Syrien arrêté par la police de Rosso en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR