Fichier électoral: Karim exige sa réintégration

Les avocats de Karim Wade exigent la réintégration de leur client sur le fichier électoral. Dans un communiqué, ils estiment que le code électoral ne plus être invoqué par le régime en place pour empêcher Karim Wade d’être électeur ou de se présenter à une quelconque élection.

« L’article L32 du code électoral limite cette interdiction d’inscription sur les listes à une durée de 5 ans. Ainsi, depuis le 21 Août 2020, Karim Wade devient électeur et éligible en vertu de la loi électorale et par l’expiration du délai de 5 ans suivant la décision de la Cour suprême du 20 Août 2015 qui avait rejeté son pourvoi contre l’arrêt de condamnation par la CREI », ont constaté Mes Demba Ciré Bathily, Ciré Cledor Ly, Michel Boyon, Seydou Diagne.

Les avocats ont rappelé à l’État du Sénégal qu’il est « tenu de se conformer strictement au respect de la Constitution et des traités internationaux qui garantissent les droits de Karim Wade, violés par les autorités de son pays depuis 2012 » et demandent que soit procédé, “sans délai, à la réinscription de Karim Wade sur les listes électorales” tout en réaffirmant leur volonté de faire réviser le procès du fils de l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade.

Check Also

Guinée: Deux commissaires de la CENI quittent les travaux de la commission totalisation des résultats

Alors que la CENI a commencé, depuis mardi dernier, la publication des résultats partiels du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR