Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Forum du 1er Emploi: L’atelier training attire les demandeurs d’emploi

En prélude du forum du 1er emploi qui se tiendra les 10 et 11 février, le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) a tenu son traditionnel atelier training. Le représentant du ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion, Mamadou Moustapha Thioune, a indiqué que c’est une initiative originale pour s’attaquer au fléau des temps modernes qui affecte les populations, surtout les jeunes.

Le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) a tenu son atelier training en prélude du forum du 1er emploi qui se tiendra les 10 et 11 février. Selon le représentant du ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion, Mamadou Moustapha Thioune,  le Sénégal est attentif à ce forum qui est le résultat de l’ingéniosité et de l’imagination féconde du MDES. « C’est pourquoi notre ministère se trouve honoré d’être associé à cette rencontre qui constitue un espace pour les jeunes demandeurs d’emploi, notamment ceux diplômés de nos écoles et  universités, mais également d’autres institutions de formation », dit-il. Et de poursuivre : « Le chômage constitue, de nos jours, un fléau mondial auquel sont confrontés tous les pays. Combattre le chômage devient alors un impératif pour réduire la facture sociale, assurer la stabilité des institutions et pérenniser la paix sociale.

Publicités

Conscient de cette réalité, le président de la République a fait de la lutte contre le chômage une priorité nationale qui mobilise les initiatives diverses car l’emploi, loin d’être un secteur isolé, est une conséquence des politiques économiques sociales. » Ainsi, il fait noter que c’est dans ce cadre que le Président Sall a initié le programme « Xeuyu Ndaw yi» avec 450 milliards F Cfa par an pour les jeunes ainsi que des pôles emploi dans les régions. « Ce sont des réformes hardies pour faciliter les ressources humaines, l’environnement des affaires et l’organisation sociale qui sont devenus des éléments déterminants de la croissance économique et de la promotion des emplois. L’objectif est de créer un nombre important d’emplois », laisse-t-il entendre. A l’en croire, le gouvernement est attentif à ce que le MDES apporte au concept du forum du premier emploi qui perdure depuis de deux décennies. « C’est  une initiative originale pour s’attaquer au fléau des temps modernes qui affecte nos populations, surtout les jeunes. Le MDES joue sa partition.

Ce forum qui permet, en l’espace de quelques jours, un contact direct entre l’offre et la demande, constitue une passerelle, un pont entre l’école et le monde du travail. Notre département ministériel remercie le président du MDES, Mbagnick Diop qui prolonge ainsi l’action de l’Etat en lui donnant un sens, une finalité par la création de débouchés au profit de nos jeunes », se réjouit-il. De son avis, la problématique de l’emploi reste réelle car l’Etat n’est pas le seul employeur. L’Etat doit mettre en place un cadre propice pour que le secteur privé puisse donner de l’emploi aux jeunes.

Le MDES est une fierté, car il participe à l’employabilité des jeunes. Les institutions doivent se joindre au Mdes pour cette action noble. Le combat contre le chômage ne doit négliger aucune piste », plaide-t-il. Poursuivant, il indique que cet atelier training va transmettre les rudiments scientifiques, intellectuels requis pour permettre aux jeunes de mieux se préparer pour les entretiens à venir.

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

Difficultés dans les universités : Le ministre de l’Enseignement supérieur annonce solutions

Le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, Dr El Hadj …