Gadgets alcoolisés: Assome s’en lave les mains

Sauf changement de dernières minutes, c’est aujourd’hui que l’affaire des gadgets contenant de l’alcool doit être jugée devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Cependant, le ministère du commerce a dégagé toutes ses responsabilités.

Publicités

Moctar Samb puisque c’est de lui qu’il s’agit a déclaré que : « ce sont des produits non-alimentaires, car il s’agissait de jouets vendus. Concernant les produits alimentaires, il y a un contrôle en amont et un autre en aval. Il est donc possible que le produit passe entre les mailles du filet parce qu’on a une frontière longue et poreuse ». Il ajoute : « mais aussi que la douane n’arrive pas à voir le produit ou que les gens fassent de fausses déclarations. Il appartiendra au contrôle de faire le suivi, de faire le travail et de rattraper le produit ». Le commissaire principal aux enquêtes économiques a fait savoir aussi que pour le cas en l’espèce dès que le ministère du commerce a su que le produit est commercialisé, ils ont fait les investigations nécessaires et les mis en cause ont été interpellés. À l’en croire, cette affaire sera tirée au clair une fois que l’enquête sera conclue.

Vérifier aussi

Education nationale : Un recensement des enseignants recommandé par le ministre 

Arès une forte demande, le personnel des enseignants du Sénégal sera finalement recensé et s’agira …