Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Gaza : Aucune amélioration dans l’accès de l’aide au nord

La situation des habitants de Gaza reste désastreuse malgré les espoirs suscités par les récents engagements d’Israël d’accroître son aide, a déclaré vendredi un haut responsable humanitaire de l’ONU. Jamie McGoldrick, le Coordinateur humanitaire de l’ONU pour le territoire palestinien occupé, a rejeté les affirmations israéliennes selon lesquelles plus de 1.000 camions étaient entrés à Gaza au cours des derniers jours, mais seulement environ 800 avaient été récupérés du côté palestinien.

Le haut responsable onusien a également affirmé que le système de déconfliction dans lequel les humanitaires partagent leurs coordonnées avec les parties belligérantes était « systématiquement inexact », et qu’il avait soulevé ces préoccupations opérationnelles ainsi que d’autres avec l’armée israélienne lors de leur première réunion plus tôt cette semaine. « Il est très facile pour Israël de dire : ‘Nous vous avons envoyé 1.000 camions, alors s’il vous plaît, livrez-les à l’intérieur de Gaza’ », a-t-il déclaré, dans un nouvel appel aux autorités israéliennes pour qu’elles reconnaissent que leur responsabilité en tant que puissance occupante « ne prend fin que lorsque… l’aide arrive aux civils à Gaza ».

Publicités

Vide sécuritaire

Décrivant de longs retards aux points de contrôle et un « vide sécuritaire » à l’intérieur de l’enclave qui continue d’entraver l’acheminement de l’aide là où elle est la plus nécessaire, le responsable de l’ONU a noté que l’équipe du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), dont le véhicule a été touché par des balles réelles jeudi, a été retenue « pendant des heures » à un poste de contrôle sur la route Salah Al Deen.

Jusqu’à présent ce mois-ci, environ 60 heures ont été perdues de cette manière, a insisté M. McGoldrick. « Et puis ce qui arrive parfois, c’est qu’il est trop tard dans la journée parce qu’on ne peut voyager que pendant la journée pour aller vers le nord et donc parfois la mission est annulée. Et puis Israël nous accuse d’avoir annulé le convoi et la mission dans le nord ».

Seules trois routes sont ouvertes à l’aide humanitaire à Gaza aujourd’hui : la route du milieu via la route Salah Al Deen, la route côtière Al Rashid et la route militaire du côté est de Gaza. « À aucun moment au cours du mois dernier et plus, trois ou même deux de ces routes n’ont fonctionné en même temps et simultanément », a affirmé le Coordinateur de l’aide de l’ONU, ajoutant que toutes les routes étaient en « très mauvais état ». Les conséquences des missions d’aide « très limitées » dans le nord de l’enclave étaient déjà claires, à en juger par l’insuffisance pondérale des bébés à la naissance, a poursuivi M. McGoldrick.

Une faim potentiellement mortelle

S’exprimant depuis Jérusalem, il a décrit sa visite à l’hôpital Kamal Adwan il y a deux semaines, où « chaque patient » du service des enfants était confronté à une famine potentiellement mortelle. « Le dernier enfant que j’ai vu était dans une couveuse, c’était un garçon de deux jours, mais qui n’était pas né prématurément – il est né après neuf mois – mais il pesait 1,2 kg. Il y aura des conséquences à long terme, qui se feront sentir sur les possibilités de développement de cet enfant ».

Insistant sur la nécessité d’avoir une ligne téléphonique directe avec l’armée israélienne « et la possibilité de leur parler », M. McGoldrick a noté que le ciblage du convoi de l’organisation non gouvernementale World Central Kitchen il y a deux semaines n’était qu’une preuve récente des dangers fréquents auxquels sont confrontées les équipes humanitaires opérant à Gaza.

Vérifier aussi

Burkina Faso : La transition prolongée de (05)cinq ans.

Le capitaine Ibrahim Traoré, qui a renversé le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba et assuré la …