Go: Adji pense t’elle toujours au suicide ?

En français, savez-vous ce que c’est que l’expression : pendre haut et court ? Moi, je sais. Depuis longtemps depuis le temps des B.D. C’est une expression du Moyen Age, époque à laquelle les exécutions par pendaison étaient régulières.….

Elles se déroulaient sur la place publique du village afin de marquer les esprits. Et face à un individu condamné à mort, la justice ordonnait alors de le pendre haut et court. «Haut» signifiait qu’il fallait le tuer à la vue de tous, donc le plus haut possible pour que la foule puisse le voir, et court car il était pendu avec la corde la plus courte possible, par souci d’économies, étant donné que la vie du condamné était considérée moins chère que le prix de la corde qui servait à le pendre. 

Publicités

Mais…Ce qui m’a fait penser à une pendaison ce matin, alors que tout le Sénégal (sauf les boys zazou), jubile encore après la victoire de Boy Bass ? Un simple « tiĺt » dans la tête. L’année dernière, un journal de la place, datant presque de la même époque, nous informait que suite à l’affaire Sweet Beauté, « Adji la violée à peu près vierge » de Sonko, avait tenté de se suicider. Trois fois de suite.  

Et comme elle n’y est pas arrivée jusqu’au moment où nous entamons une nouvelle alternance, peut-être est-ce le moment de refaire un petit effort. Il est maintenant facile de débarrasser le plancher avec l’aide du Service d’hygiène sociale, qui a toutes sortes de cordes et de poisons utiles.

C’est un simple point de vue. Mais si elle ne sait pas comment s’y prendre, pas de soucis : nous avons encore assez de nervis « assermentés », pas chers du tout, pour nous permettre toutes nos lubies. 

 

Sébé 

 

Vérifier aussi

GO: A son tour, Guèye l’original se casse 

C’est vrai. Avec toutes ces histoires qui ont précédé la présidentielle et le départ plutôt …