GO: Akhenaton, un pharaon qui perd de son lustre

Nous sénégalais, nous avons cette manie de trouver des parentés partout. Même l’intello Senghor se prêtait au jeu, allant jusqu’à nous faire savoir que son patronyme était d’origine portugaise, alors que ni son teint, ni son parler, ne plaidaient pour la crédibilité d’une telle assertion. Mais il n’y a pas que le poète de Joal.

Avec les réseaux sociaux, nous avons aussi nos propres pharaons à nous, dont le plus célèbre s’appelle Akhenaton (maintenant) et Ousseynou Seck, (à la naissance.). Pour ceux qui n’ont qu’une culture « maraîchère », historiquement, Akhenaton alias Zmenhotep IV, est le dixième pharaon de la XVIIIᵉ dynastie.

Publicités

C’est lui qui, en homme rusé, a réussi la performance d’effacer le nom du dieu Amon partout où il se trouve, pour le remplacer par un autre, en créant sa propre religion. Akhenaton Seck lui, est plutôt un patriote.

Un homme très attaché à PROS, mais aux relations heurtées avec les membres du Pastef. Ce que lui reprochent ces derniers? Son côté va-t’en guerre qui veut pousser les jeunes dehors, alors que lui réside tranquillement en Europe et ne respire pas le bon gaz lacrymogène de chez nous. 

Sébé 

Vérifier aussi

GO: L’incurable RTS poursuit sa route

En wolof, on leur aurait appris qu’il n’y avait qu’un seul credo pour les médias …