Go: C’est l’homme qui a peur, sinon… 

Ici, remplacez l’homme par Adama Fall et jugez-en vous-même. Hier, ce membre de la coalition collée ou proche du Pouvoir, nous a valu toutes les frayeurs du monde. Dès le matin,  partout où il est passé, il a semé la panique chez ceux qui le connaissent, en criant sur les toits, que le nouveau  régime cherchait déjà à l’intimider, à lui faire peur.

Mais quand on a cru que l’affaire devait être sérieuse et que cela pouvait lui  signifier une garde à vue, comme au bon  temps de Big Mack, voilà que ce militant d’un autre âge nous annonce avoir été convoqué par la Brigade de la Cybercriminalité. Une convocation qui selon lui fait suite à une plainte du mouvement de Guy Marius Sagna et Cie, Frapp, avec qui il a eu quelques bisbilles, avant la victoire des patriotes. 

Publicités

Et ce ne sera pas tout. Car, embrayant sur l’actualité qui relègue les activités de son parti au 20ème plan, Ada le spécialiste des pleurs en public et des démissions à répétition, ira même  jusqu’à accuser le régime de Bassirou Diomaye Faye de vouloir l’intimider. 

Écoutez-le, seulement une minute : «J’ai reçu aujourd’hui la convocation de la Brigade de la Cybercriminalité pour une plainte du mouvement de Guy Marius. Le président élu Bassirou Diomaye Faye et son régime essaient de m’intimider  alors qu’ils n’ont pas encore pris fonction. Je retiens que je suis le premier opposant convoqué par le régime de Diomaye Faye. Mais le combat ne fait que commencer. D’ailleurs, je vais tenir une conférence de presse aujourd’hui. »

Waaw….!  Ki foouyoul ? Dafa paniquer wala dafaye woute  buzz rek ? Meunoul khar sakh son audience avec les gendarmes, avant une rencontre avec la presse ? 

Sebé

Vérifier aussi

GO: A son tour, Guèye l’original se casse 

C’est vrai. Avec toutes ces histoires qui ont précédé la présidentielle et le départ plutôt …