Go: Coura Macky cherche emploi

Hé oui ! L’homme propose toujours, et toujours, Dieu dis pose. On aura beau dire que c’est la seule lutte contre le leader du Pastef qui aura finalement eu raison de Big Mack qui n’a jamais cru à la capacité de nuire des jeunes, mais moi j’ajoute rais qu’il a aussi cette main lourde de l’entourage immédiat de l’ex chef de l’État, composé de vieux chevaux de retour, de chasseurs de primes assermentés, de racailles, et de personnages hors du commun, comme on disait à l’époque de Farba Senghor, le cadre réversible. 

Mais il n’y avait pas seulement que ces tristes sires. Il y avait aussi des opportunistes de la classe de Coura Macky, qui avaient réussi à subjuguer le président, et qui maintenant, revêtent leurs plus beaux manteaux pour essayer d’aller danser au bal des patriotes. 

Publicités

Ainsi Coura, la députée improvisée vient à son tour de tomber le masque. Son nouveau cri de guerre ? «Macky moy Diomaye, Coura moy Sonko» est tout à fait explicite dans ce sens. Elle n’a fait qu’intervertir les noms et les rôles.  

Après les Fatoumata Ndiaye Fouta Tampi, et autres pitres du genre, Coura Macky a également déposé les armes. Pas pour prendre une retraite bien méritée après toutes ses insanités distillées à l’opposition mais pour essayer s’allier au pouvoir nouvellement élu. 

Mais… »Tekh- tekh, ma réeeee ! », pour reprendre feu. Alla Seck, et en attendant de savoir comment réagira Boy Dio, après cette offre généreusement bon marché.

Sébé 

Vérifier aussi

GO: A son tour, Guèye l’original se casse 

C’est vrai. Avec toutes ces histoires qui ont précédé la présidentielle et le départ plutôt …