GO: La ficelle paraît un peu trop grosse, Gabi !

L’ancienne tutrice » de la starlette Adji Sarr, serait-elle une éternelle victime qu’on retrouve dans tous les coups foireux depuis l’affaire Sweet-Beauty ?

En tout cas, en exposant les motifs de sa brouille actuelle avec son bailleur qu’elle dit n’avoir jamais vu jusqu’au moment où on parle de son déménagement (en catimini), la dame Kane, coproductrice de la pièce théâtrale : « comment apprendre à arnaquer dès 18 ans », a réapparu. Cette fois pour raconter de nouveaux déboires, au lieu de continuer à raser les murs comme elle le fait depuis quelque temps.

Publicités

La Gabi, selon ses propres dires dans un site de la place, est donc ressortie, pour répondre à de simples rumeurs, mais aussi, profiter de l’occasion, pour solder des comptes avec Babacar Touré et Atépa qui auraient publiquement relayé des allégations la concernant. Mais alors, pourquoi avoir attendu tout ce temps qu’elle occupe un appartement loué avec de nombreux arriérés, pour ne mettre le nez dehors, qu’un an après ?

Pourquoi s’en prendre à l’architecte Atépa et à notre confrère Babacar Touré qui, par la suite, aurait vainement tenté de la rencontrer ? Pour elle, l’objectif était d’en faire une alliée dans une guéguerre politique qu’elle n’approuverait pas. Mais pour autant, les preuves dont elle dit disposer, pour étayer ses accusations, ne relèveraient pas d’un bon cru, avec des incohérences, ‘’en-veux-tu, en voilà’’.

La meilleure démarche aurait peut-être consisté à s’attacher les services d’un spécialiste avant d’aller en guerre, car il y aurait trop de non-dits et d’incohérences dans cette affaire.

Sebé

Vérifier aussi

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

GO: « So Allah diabi » Dame Mbodj va rejoindre le Pastef 

Aux dernières législatives il a failli être député. « Moins 5 », Dame Mbodj était …