GO : Mère Theresa mélange les offrandes

Dans cette histoire de viol bizarre, les deux camps avaient chacun défini sa position.

Si c’était la dénonciation à outrance du côté de chez Sonko, c’était plutôt l’inverse, c’est-à-dire l’omerta total du côté du pouvoir.

Mais maintenant les plans semblent changer. De plus en plus de militants et de sympathisants de l’APR montent au créneau pour essayer de solidifier la thèse pour arriver à ce dessein du viol et font appel à toutes les ressources disponibles.

La semaine dernière par exemple, Thérèse a croisé le fer avec un jeune patriote dans un combat épique mais pour lequel elle n’était sans doute pas préparer.

Parlant de viol en effet, elle réfute carrément certains éléments qui en constituent la substance.

Pour elle, il n’est nulle part dit qu’un viol doit reposer sur un certificat médical quand l’affaire est portée devant la justice mais n’offre aucune autre alternative pour asseoir sa thèse.

Si un certificat médical n’est pas là pour prouver qu’il y a eu viol,  de quelle autre arme peut disposer la victime pour prouver une agression ?

Elle a sans doute confondue certificat médical et test Adn.

Beaucoup de gens se trompent d’ailleurs et mettent l’un dans l’autre.

Ce qui est étonnant dans le cas qui nous intéresse, c’est que personne ne veuille faire état de l’avis du médecin qui dit que la fille n’a subi aucune agression.

Est-ce en attendant le jour du procès ?  

Check Also

Go : Qui pour remplacer Ahmed Lyane Thiam ?

Le professeur Khadim Mbacké de l’université de Dakar pourrait avoir bien raison. Dans une communauté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR