Guerre Israël-Hamas : L’armée israélienne entre dans Khan Younès

Les forces israéliennes ont lancé leur attaque sur Khan Younès, la principale ville du sud de la bande de Gaza, rapportent les agences Reuters et Associated Press. Des Gazaouis ont rapporté à l’agence de presse que des chars israéliens étaient entrés pour la première fois dans les parties orientales de Khan Younès, franchissant la clôture frontalière israélienne et avançant vers l’ouest. Des résidents ont signalé que certains se sont positionnés à l’intérieur de la ville de Bani Suheila, à la périphérie est de Khan Younès, tandis que d’autres ont continué plus loin et se sont installés à la lisière du projet immobilier financé par le Qatar appelé Hamad City.

Selon Reuters, l’armée israélienne a largué de nouveaux tracts mardi, avec des instructions de rester à l’intérieur des abris pendant l’assaut. « Dans les heures à venir, [l’armée israélienne va]lancer une attaque intensive sur votre zone de résidence pour détruire l’organisation terroriste du Hamas », indiquaient les tracts, adressés aux habitants de six districts de l’est et du nord, représentant environ un quart de Khan Younès. Dans un communiqué en arabe, l’armée israélienne a donné pour consigne aux habitants de ne pas utiliser la route Salah Al-Din mais de longer la route côtière. Elle a annoncé une pause de quelques heures pour permettre l’acheminement d’une aide humanitaire supplémentaire.

Publicités

Israël prévoit des combats difficiles dans la nouvelle phase de sa guerre à Gaza, mais est ouvert à des « retours constructifs » pour réduire les dommages aux civils, tant que les conseils sont cohérents avec son objectif de détruire le Hamas, a déclaré un porte-parole du gouvernement mardi. « Nous passons maintenant à la deuxième étape. Une deuxième étape qui va être difficile militairement », a déclaré le porte-parole Eylon Levy.

L’armée israélienne a étendu, comme elle l’avait annoncé, ses opérations au sud de la bande de Gaza mardi. Dans la nuit de lundi à mardi, des témoins ont signalé des frappes aériennes et des tirs d’artillerie près de la ville de Khan Younès, sur la ville voisine de Rafah, à la pointe sud du territoire, ainsi qu’à Deir Al-Balah, plus au nord. Des scènes de chaos se sont répétées à l’hôpital Nasser de Khan Younès, le plus grand du sud de la bande de Gaza, après les bombardements de la nuit. Selon l’UNRWA, l’hôpital abrite plus de 1 000 patients ainsi que 17 000 déplacés. Lundi, des dizaines de chars, de véhicules de transport de troupes et de bulldozers israéliens avaient été signalés par des témoins à proximité de la ville du sud du territoire palestinien.

Les services de communication étaient en cours de rétablissement mardi matin dans la bande de Gaza, après leur coupure lundi soir, ont fait savoit le ministère des communications et des technologies de l’information de l’Autorité palestinienne, cité par l’agence de presse WAFA. Il s’agit de la quatrième coupure dans la ville de Gaza et le nord de l’enclave, a rappelé le ministère palestinien.

De son côté, la société de télécommunications palestinienne Paltel a aussi annoncé sur X que « les services de communication (fixe, cellulaire et Internet) reprendr[aient] progressivement leur fonctionnement » dans le centre et le sud de la bande de Gaza.

Vérifier aussi

ISRAËL-HAMAS

GUERRE ISRAËL-HAMAS: Indignation internationale après des tirs israéliens sur une foule affamée à Gaza

Les condamnations internationales se multiplient après la mort annoncée par le Hamas de plus de …