Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielles 2024: Idy-Macky,
Présidentielles 2024: Idy-Macky,

IDY-MACKY :  Aucun d’eux ne veut se séparer de l’autre 

Comme dans tous les compagnonnages, il arrive un moment où la rupture doit être envisagée. Parce qu’elle est tout simplement inéluctable. Toute chose a une fin. C’est une loi de la nature. Mais à Benno, le compagnonnage entre Idy et Macky a ceci de spécifique que personne n’ose dire la vérité à l’autre.

Idy cherche des succédanés pour dire ses vérités à Macky notamment sur la troisième candidature et ce dernier ne voulant pas réagir clairement, laisse certains de ses partisans le faire.  C’est ce qui explique les sorties de certains apéristes contre l’ancien Pm et la fronde de membres du bureau du Conseil économique, social et environnemental qu’il dirige.

Publicités

Alors, à l’état actuel des choses, on peut se demander quelle sera l’attitude de Macky et d’Idy? Vont-ils continuer à jouer le même jeu de politesse ? Vont-ils rompre le gentleman agreement ? Rien n’est moins sûr.  Car, les deux leaders ne sont pas prêts à rompe la relation. Et ceci malgré ce qui les divise. Ils ont peut-être des ambitions opposées pour ce qui concerne la présidentielle, ont des égos surdimensionnés mais ont besoin l’un de l’autre. Du moins pour le moment.

Macky n’a pas besoin de rompre actuellement avec Idy au risque de voir dévoilées, prématurément pour lui, ses intentions de briguer une troisième candidature.  Et Idy, parce qu’il rêve de bénéficier du soutien de Macky et d’une bonne partie de ses partisans et souteneurs.  Alors, ils vont continuer à cheminer ensemble aussi longtemps qu’il sera nécessaire jusqu’à l’éclatement de la vérité de la candidature ou non de Macky. A ce moment-là, peut-être, il aura rupture. Mais même là, la séparation ne sera pas souhaitée. Car au cas où Macky se représenterait, il aurait besoin du soutien de Idy.  Comme quoi, même si certains partisans du Président de la République sont très remontés contre Idy, ils doivent se convaincre que ce dernier est malgré tout un allié et que sa différence avec les autres, c’est qu’il ose afficher ses intentions.

Or, tant que Macky n’aura encore rien dit, ceux qui pensent qu’il n’a pas droit à une troisième candidature, sont fondés à annoncer la leur.  Le fait alors de s’en prendre à lui ne sert à rien. Cela traduit simplement l’ambiguïté d’une situation dont le seul responsable est Macky parce qu’il n’admet plus que la Constitution est claire, à ce propos.

Donc, le problème n’est pas forcément Idy même si sa communication n’est entièrement satisfaisante, mais Macky lui-même.  Il ne sert à rien de chercher des bouc-émissaires.

Assane Samb 

 

Vérifier aussi

GO: Le sénégalais est-il devenu amnésique ?  

Pendant 12 ans, nul n’a bronché. Personne n’a eu le courage de contrarier Macky Sall dans ses …