Serigne Mountakha a prié ce vendredi à Guédiawaye.
Serigne Mountakha a prié ce vendredi à Guédiawaye.

Interdiction des Activités Politiques à TOUBA: Le khalife accélère la purge

La ville sainte de Touba sera débarrassée de ses bureaux de vote. Ainsi en a décidé le khalife général des Mourides, outré par la manière de faire la politique dans la cité religieuse.

Ville sainte par essence et par excellence, Touba ne saurait s’accommoder de l’existence d’écuries d’Augias. Au plan politique pourtant, différentes chapelles y prennent de plus en plus de libertés. Si bien que la cité est de moins en moins épargnée par les violences. La preuve par les dernières manifestations de ce début de mois. Un véritable fléau émergent pour l’éradication duquel, le Khalife s’est personnellement impliqué. Ainsi, quelques jours après avoir interdit les manifestations à caractère politique dans la ville sainte, Serigne Mountakha Mbacké a élargi son Fatwa ce week-end. Recevant une délégation de la communauté Baye Fall, le khalife des Mourides a confié que s’il y a une activité qu’il n’aime pas à Touba, c’est bien la politique.

Publicités

Et, pour y mettre définitivement fin, le patriarche de Darou Miname a ordonné la délocalisation des bureaux de vote. Ainsi donc, plus personne ne votera à Touba. « Mes prédécesseurs n’ont jamais ménagé leurs efforts pour préserver les populations de Touba des exactions de l’ennemi. Serigne Touba a fait ce qu’il fallait faire et formulé des prières pour préserver la cité. Mais, nul n’est parfait. Et, c’est la raison pour laquelle, nous devons toujours prendre les devants. (…) La sécurité est indispensable.

Et nous savons que c’est Mame Cheikh Ibra Fall qui incarne cette sécurité à Touba », a rappelé le Khalife devant la délégation des Baye Fall composée entre autres, de Serigne Fallou Fall Modou Aminata, Serigne Cheikh Ndiaya Mbengue et Serigne Dame Soda Fall. Il leur a instruit de veiller au respect de cette nouvelle injonction. « Que les acteurs déroulent leurs activités politiques ailleurs.

A Mbacké par exemple… Nous souhaitons aussi que tout se fasse dans la paix. Tâchons de ne jamais passer outre les recommandations de Serigne Touba. En ce qui nous concerne, nous ferons le nécessaire pour vous permettre de mener à bien vos responsabilités. La politique doit quitter cette ville. Même les bureaux de vote doivent aussi pouvoir être délocalisés. Et nous comptons sur vous Baye Fall pour nous aider à faire respecter cette recommandation », a conclu le Khalife Général des Mourides.

Elhadji Mansor Ndiaye

Vérifier aussi

Denis Ndour (LSDH) sur l’amnistie : « Un député responsable ne devrait jamais voter une telle loi »

Denis Ndour (LSDH) sur l’amnistie : « Un député responsable ne devrait jamais voter une telle …