Education: Le G20 va déposer un nouveau préavis de grève lundi
Education: Le G20 va déposer un nouveau préavis de grève lundi

Les enseignants reprennent la lutte

Les bulletins de salaires sont tombés… Et les enseignants ne seraient pas contents. Après seulement quelques mois d’accalmie que tout le monde espérer longue, l’école replonge dans la crise. «Constatant le non-respect des engagements financiers signés le jeudi 3 mars 2022 avec les syndicats devant être matérialisés à la fin du mois de mai», le Saemss et le Cusems ont mis en place un plan d’actions. Ils décrètent un débrayage ce matin suivi d’une conférence de presse, un autre aussi vendredi et une grève générale samedi. Le mot d’ordre de grève de débrayage a été décrété pour les lundi et mardi prochains. Il va s’en suivre un boycott de toutes les évaluations (harmonisées, devoirs et compositions de second semestre), des activités sportives, de cellules pédagogiques et de tous les examens.
Par ailleurs, le Cusems et le Saemss annoncent la mise en place d’un large front «avec les syndicats de la santé pour l’organisation d’une marche des travailleurs pour exiger le respect des accords». Depuis quelques jours, les syndicats d’enseignants et les parents d’élèves mettaient en garde contre le non-respect des accords. Cette crainte est née du communiqué du ministre des Finances et du budget qui a créé la psychose. Abdoulaye Daouda Diallo annonçait que «conformément aux dispositions légales et réglementaires, toutes les revalorisations d’indemnités sont fiscalisées, excepté l’indemnité représentative de logement».

Publicités

Vérifier aussi

Agression de MNF : les premiers éléments de l’enquête

La journaliste et patronne de la chaîne de télévision 7 TV, Maïmouna Ndour Faye, a été …