Loi contre les liens familiaux : Aminata Touré se justifie

La proposition de loi de Aminata Touré relative à la limitation des fonctions et responsabilités en rapport avec les liens familiaux a reçu beaucoup de critiques. Déposée sur la table du président de l’Assemblée nationale ce 10 octobre, ladite proposition de loi a fait l’objet d’une appréciation mitigée, car si certains considèrent qu’elle est légitime et vient à son heure, d’autres, par contre, qualifient sa démarche de politicienne et calculée. En tout état de cause, Aminata Touré est bien déterminée à défendre son texte. Sur sa page Facebook, l’ancien garde des Sceaux a fait appel aux textes des Nations-Unies où elle a servi durant plus de 20 ans pour justifier sa démarche. Selon elle, «ces principes s’appliquent à l’ensemble des Nations-Unies». Partageant un lien menant aux standards de recrutement du programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), Aminata Touré souligne que ces derniers rendent incompatibles certains liens familiaux.

Publicités

Pour contrer ses détracteurs toujours, la nouvelle parlementaire assure que sa proposition de loi «s’inscrit dans la culture démocratique actuelle de lutte contre le népotisme familial dans les organisations». Aminata Touré demeure convaincue que cela constituerait une belle opportunité pour le Sénégal de revoir son système de gestion. A l’en croire, une telle loi améliorerait incontestablement notre système de gouvernance.
Aminata Touré de convoquer l’article 4.7 du règlement du personnel du Programme des Nations-Unies pour le Développement (Pnud) pour étayer ses propos : afin d’éviter toute influence réelle ou perçue de la famille ou tout conflit d’intérêts au sein du Pnud, le Règlement du personnel prévoit, écrit-elle : «aucune nomination n’est accordée à une, personne qui est le père, la mère, le fils, la fille,, le frère ou la sœur d’un membre du personnel».

Vérifier aussi

Top Infos

Top Infos Rewmi du 01/02/2024

Top Infos Rewmi du 01/02/2024: Chavirement d’une pirogue à Saint Louis….La réaction de Macky Sall …