Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Menaces occidentales: Vladimir Poutine juge que celles-ci créent un « réel » risque de conflit nucléaire

Lors de son discours annuel à la Nation, jeudi, le président russe Vladimir Poutine a averti les pays membres de l’Otan des risques d’un conflit nucléaire s’ils envoyaient des soldats en Ukraine, ajoutant que la Russie devrait se renforcer militairement après l’entrée de la Finlande et de la Suède dans l’Alliance transatlantique.

Le président russe Vladimir Poutine a averti les pays membres de l’Otan, jeudi 29 février, des risques d’un conflit nucléaire s’ils envoyaient des soldats en Ukraine, ajoutant que la Russie devrait se renforcer militairement après l’entrée de la Finlande et de la Suède dans l’Alliance transatlantique. « Nous avons aussi des armes capables d’atteindre des cibles sur votre territoire », a averti Vladimir Poutine lors de son discours annuel à la Nation prononcé devant le Parlement russe, en estimant que les menaces occidentales créent un « réel risque » de conflit nucléaire. « Tout ce qu’ils inventent en ce moment, ce avec quoi ils effraient le monde, tout cela constitue une réelle menace d’un conflit avec une utilisation d’armes nucléaires, ce qui signifie la destruction de la civilisation », a déclaré le président russe.

Publicités

Évoquée en début de semaine par le président français Emmanuel Macron, l’hypothèse d’un envoi de troupes occidentales en Ukraine a été écartée par les États-Unis et plusieurs de leurs alliés européens.

Poutine se félicite des succès russes en Ukraine

Plus de deux ans après le lancement de son assaut contre l’Ukraine, le président russe s’est exprimé depuis Moscou afin, notamment, d’évoquer les grandes lignes stratégiques de la politique russe pour les prochaines années, à deux semaines d’une élection présidentielle qui devrait le maintenir au Kremlin jusqu’en 2030.

Au cours de son allocution, Vladimir Poutine s’est félicité de l’avancée en Ukraine de ses troupes, qui ont obtenu ces dernières semaines plusieurs succès face à des forces de Kiev sur la défensive et manquant de munitions. « Les capacités militaires des forces armées (russes) ont été multipliées. Elles avancent avec assurance dans plusieurs directions » du front, s’est-il réjoui devant l’élite politique du pays, tout en estimant que « l’absolue majorité du peuple russe » soutenait la campagne militaire en Ukraine.

Le président russe apparaît en meilleure posture qu’il y a un an, quand son armée était sous le coup de retraites humiliantes dans le sud et le nord-est de l’Ukraine, après une tentative avortée de s’emparer de Kiev au printemps 2022. Depuis, l’armée ukrainienne a échoué dans sa contre-offensive déclenchée à l’été 2023 et se retrouve sur la défensive.

Mi-février, les soldats russes ont réussi à s’emparer de la ville forteresse d’Avdiïvka, sur le front Est, et continuent leur poussée dans ce secteur, suscitant le satisfecit de Vladimir Poutine. Celui-ci s’est aussi réjoui de « la flexibilité et la résistance » de l’économie russe qui, malgré une pluie de sanctions occidentales, résiste pour l’heure et s’est tournée vers l’Asie et l’effort de guerre.

Vérifier aussi

Niger : Des manifestations organisées pour le départ des troupes américaines

Des centaines de personnes ont manifesté à Agadez, au nord du Niger, pour réclamer le …