Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

 “ NGALAKH “ TRADITIONNEL: Les fidèles chrétiens déplorent la cherté des produits alimentaires

À l’occasion de la fête de Pâques, les fidèles chrétiens respectent la tradition du “NGALAKH” qu’ils partagent avec leurs frères musulmans, mais cette année la population trouve certains produits alimentaires cher surtout le sucre et le mil.

Les marchés sont bombardés de monde qui sont venus pour la préparation du “NGALAKH “, certains d’entre eux trouvent le sucre et le mil cher. Une fidèle chrétienne du nom de Angélique Diouf trouver au marché dit être préoccupé par les prix des marchandises : “  Nous sommes venus au marché pour la préparation du “NGALAKH “ comme chaque année afin de respecter la tradition laisser par nos ancêtres, c’est la période où nous pouvons partager avec nos frères et sœurs musulmans comme ils le font pendant leur fête.

Publicités

Le prix du sucre et cher, vu que nous en préparons beaucoup donc il nous faut au moins un sac de sucre pour que ça puisse être suffisant, mais même le sac est cher nous l’avons acheté à 15 000 FCFA, le kilo coût 700 FCFA donc il y a pas de grande différence si l’on calcule, même le mil et la pâte du pain de singe sont cher , les ingrédients les plus importants du NGALAKH sont tous chers. Nous espérons qu’avec le nouveau président qui vient d’être élu que les choses vont vraiment diminuer “ .

Caroline que l’on à rencontrer dans le marché espère qu’avec le nouveau régime les produits alimentaires vont connaître une grande baisse : “ Comme chaque année pour la préparation du NGALAKH nous dépensons beaucoup d’argent, c’est pas facile les ingrédients utilisés pour la préparation sont tous chers. Nous avons élu un nouveau président donc ce que nous espérons de lui c’est de rendre la vie facile à la population “ .

Toujours dans les marchés nous allons vers les machines qui pilent le mil qui disent ne pas voir beaucoup de clients, Assane Seck est l’un d’eux : “ Nous n’avons pas vue beaucoup de clients, ils y en a qui viennent mais c’est pas beaucoup juste quelques uns sont passés depuis ce matin trois ou quatre “ .

La population place beaucoup d’espoir au nouveau gouvernement qui sera élu et espère ne pas s’être trompé de choix. 

Fatou Ba 

 

Vérifier aussi

Coopération culturelle/ SENEGAL-ESPAGNE : Un graffiteur et un pianiste en agents de renforcement de l’axe Dakar-Madrid

 Deux artistes espagnols de renom, un graffiteur et un pianiste, séjournent actuellement au Sénégal, dans …