Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
RDC: L'Etat voudrait-il instaurer le « service militaire obligatoire » pour contrer le M23 ?
RDC: L'Etat voudrait-il instaurer le « service militaire obligatoire » pour contrer le M23 ?

Niger: L’option d’une intervention militaire de la Cédéao reste possible

L’option d’une intervention militaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) au Niger reste sur la table et la Côte d’Ivoire se conformera aux décisions prises collectivement par l’organe communautaire, « si la Cédéao confirme cette option », a indiqué jeudi le porte-parole du gouvernement ivoirien Amadou Coulibaly, à l’issue du conseil des ministres. « Ce que nous savons, c’est que la Cédéao a annoncé donc que l’option militaire n’était pas exclue. Elle n’est pas encore revenue sur cette position», a déclaré le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly.

Le porte-parole du gouvernement a affirmé que la Côte d’Ivoire est un membre respectueux de ses engagements au sein de la Cédéao, soulignant que si la Cédéao choisit une option particulière pour résoudre la crise régionale, la Côte d’Ivoire suivra cette option en solidarité avec les autres États membres. « Quand vous regardez la gouvernance de notre pays, rarement de façon individuelle, nous prenons des décisions quand il s’agit de questions sous-régionales, tout est débattu au sein de notre organe communautaire et, donc, si l’organe communautaire choisissait une autre voie. Vous en serez informé. Les débats se font dans le cadre de la Cédéao», a-t-il précisé.

Publicités

Au Niger, des membres de la garde présidentielle ont pris le pouvoir, le 26 juillet dernier, écartant le président Mohamed Bazoum et annonçant la suspension de la Constitution et la formation d’un Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie.

La Cédéao avait menacé d’intervenir militairement pour permettre à Bazoum de reprendre le pouvoir et considéré qu’il s’agissait là d’une option prête à être mise en exécution, accompagnée de strictes mesures punitives.

Vérifier aussi

Burkina Faso : La transition prolongée de (05)cinq ans.

Le capitaine Ibrahim Traoré, qui a renversé le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba et assuré la …