Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Bamba Fall rejoint Macky Sall 1140x700 1

Nouveau transfuge politique : L’exil de Bamba Fall

Bamba Fall, le Maire de la Médina a atterri dans la coalition au pouvoir. Il a même été nommé Ministre-Conseiller par Macky qui reçoit en cela un autre allié de taille dans ce qu’il appelle la majorité présidentielle élargie.

Une situation qui est loin d’être étonnante. Bamba avait, depuis belle lurette, annoncé les signes avant-coureurs de ce ralliement en s’écartant notamment du mouvement Taxawu de Khalifa Sall son ancien compagnon qui est toujours dans l’opposition dite radicale. Il était tout récemment dans la coalition « Gueum sa Bopp », juste par stratégie, le temps en effet de rallier la majorité après les élections. Car, en fin stratège, il savait qu’il serait risqué de retourner si brutalement sa veste. Il l’a fait juste quelques heures après son installation à la tête de la Mairie. En réalité, les choses étaient déjà actées depuis longtemps. Mais, on peut s’interroger sur une telle attitude de Bamba Fall qui était un des plus irréductibles des khalifistes après Barthélémy Dias.

Publicités

Il nous semble important de souligner que Bamba perd beaucoup plus qu’il ne gagne dans cette démarche. Non pas qu’il n’y a pas d’avenir politique à Benno ou qu’il pactise avec le diable. Mais plutôt parce qu’il a une base politique solide et qu’en tant que jeune, il a un avenir à sauvegarder. Or, on sait ce que pensent en général les sénégalais surtout les dakarois de ceux que l’on appelle les transhumants. Ils risquent en général de perdre beaucoup de leurs soutiens là où le Maire de la Médina avait réussi à bâtir une réputation solide. Le discrédit politique par un « exil » au pouvoir est une maladresse politique que beaucoup de leaders paient cachent par la suite. Or, un poste de Ministre-Conseiller ne vaut pas toute une carrière bâtie au prix de nombreux sacrifices.

Le sentiment qui se dégage est que Bamba s’est compromis. Il va certes enrichir dans une certaine mesure le camp présidentiel mais sa sortie où il s’engage à tout faire pour pousser les opposants à le suivre va davantage l’enfoncer. Ce sont ces genres de déclarations qui ont poussé les Thiessois à davantage rejeter Yankhoba Diattara. Car, on peut défendre des positions contraires à ses anciennes convictions, mais on doit apprendre à faire profil bas ne serait-ce que par respect aux sénégalais. Mais le fait de vouloir le justifier et de l’offrir en exemple est une démarche généralement contre-productive.

Pis, on peut changer de camp, mais il est peu probable que l’essentiel de vos partisans et sympathisants en fasse de même. Les leaders qui l’ont expérimenté ont compris qu’ils y ont laissé beaucoup de plumes.

Toutefois, nous savons que Macky promeut la transhumance et met tous les moyens dans cette stratégie d’affaiblissement de l’opposition. Et que beaucoup n’hésitent pas à tomber dans son escarcelle, ce qui est de bonne guerre.

Mais, cela n’en garantit rien. Car, en toile de fond, ce sont les citoyens qui décident et ces derniers tiennent beaucoup à la préservation d’un minimum de valeurs, d’éthique en politique.

 

Assane Samb

 

Vérifier aussi

telechargement 1 13

Déclaration devant l’Assemblée nationale: Madiambal Diagne soupçonne Ousmane Sonko de se cacher derrière la Covid

Selon les textes de loi, la déclaration de politique générale devra se faire dans les …