Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Manifestations du F24 interdites: Le Pastef défie l’autorité et appelle à la mobilisation
Manifestations du F24 interdites: Le Pastef défie l’autorité et appelle à la mobilisation

Organisation d’élection sincère, libre et transparente: F24 remet en question la crédibilité

La plateforme dénommée F24 qui regroupe plus de 150 partis politiques et mouvement de la société civil, exprime sa vive préoccupation concernant la situation actuelle du Sénégal, et condamne énergiquement la dégradation de l’État de droit et dénonce vigoureusement les injustices qui entachent d’ores et déjà le processus électoral.

F24 dit remettre en question la crédibilité d’une élection sincère et apaisée, libre et transparente en 2024 sous l’égide du ministre de l’Intérieur, Me Sidiki Kaba et du directeur Tanor Thiendella Fall.  La fin de non-recevoir opposée par l’administration électorale à une ordonnance exécutoire est la forme paroxystique du règne de la voie de fait et du non-droit érigé en modes de gouvernance par Monsieur Macky Sall, ses ministres et ses fonctionnaires supplétifs.

Publicités

Pour F24 la non-réinscription sur les listes électorales et la non-délivrance de fiches de parrainage au candidat Ousmane Sonko, en violation de la décision du juge, sont l’expression d’une volonté dictatoriale d’éliminer une fois de plus un candidat à la présidentielle comme ce fut déjà le cas en 2019.

F24 rappelle que la loi électorale est le socle sur lequel repose la démocratie, et il ne revient pas à la DGE de porter atteinte aux droits fondamentaux d’un candidat, de contribuer à engendrer une insécurité judiciaire et de creuser le manque de confiance des acteurs impliqués dans ce processus électoral.

La plateforme dénonce et condamne fermement le traitement inéquitable réservé par les autorités aux candidats de l’opposition (Mimi TOURE, Abdourahmane DIOUF, Malick GACKOU, Aîda MBODJ, Khalifa SALL…) dont les convois sont régulièrement agressés par les FDS à travers le pays. Paradoxalement, le candidat du pouvoir, Amadou Ba, poursuit sereinement sa campagne sous le couvert de sa fonction et avec les moyens de l’Etat.

Dans ce contexte, F24 exprime sa solidarité inébranlable envers les enseignants et les étudiants en détention, à Ousmane Sonko, Bentaleb Sow et les femmes détenues en grève de la faim ainsi qu’à tous les autres détenus notamment Aliou Sané, Pape Abdoulaye Touré, Modou NDIAYE, qui luttent avec courage pour leurs droits et leur dignité. F24 exige leur libération immédiate et appelle la communauté internationale à porter une attention particulière à leur situation.

F24 demeure fermement engagé dans la défense des principes démocratiques, de l’État de droit, et des droits fondamentaux de tous les citoyens et continuera à surveiller attentivement l’évolution de la situation en vue de garantir une élection présidentielle inclusive, équitable et transparente en 2024, ainsi que le respect des droits de tous les Sénégalais.

Vérifier aussi

Coopération culturelle/ SENEGAL-ESPAGNE : Un graffiteur et un pianiste en agents de renforcement de l’axe Dakar-Madrid

 Deux artistes espagnols de renom, un graffiteur et un pianiste, séjournent actuellement au Sénégal, dans …