Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
arg 0

Pèlerinage Marial de Poponguine 2024: Abbé Roger Gomis exhorte les fidèles chrétiens

Le pèlerinage Marial de Poponguine 2024, marquant la 136ème édition, aura lieu les 18, 19 et 20 mai prochain sur le thème : « Avec Marie notre Mère, marchons ensemble pour un Sénégal de justice et de paix ». Ce samedi marque l’arrivée des marcheurs dans les différents sites d’accueil dont le Cap des biches et Mbao où ils prendront départ le dimanche pour la grande marche des pèlerins vers Poponguine.

Pour mieux comprendre cette démarche de Pâques dont la messe solennelle sera célébrée le lundi en présence des fidèles catholiques, sympathisants, autorités étatiques, coutumières et autres, abbé Roger Gomis de l’archidiocèse de Dakar revient sur le thème de cette présente édition du pèlerinage.

Publicités

A partir de ce samedi 18 mai, les chrétiens convergeront par milliers vers le sanctuaire marial de Poponguine, pour vivre un moment de grâce et d’espérance. Sous le thème fédérateur « Avec Marie notre Mère, marchons ensemble pour un Sénégal de justice et de paix », les fidèles sont invités une fois de plus à puiser dans les trésors de la foi chrétienne pour relever les défis immenses qui se présentent à l’église et à la société.

Pour Abbé Roger Gomis, comment ne pas remarquer que le thème de cette 136ème édition du pèlerinage marial de Poponguine résonne en écho de manière saisissante à la lettre pastorale des Évêques du Sénégal de 1994 intitulée: « Bâtir ensemble un Sénégal de justice et de paix ». N’est-ce pas là selon lui un signe providentiel, en cette année de la prière décrétée par le Pape François?

Pour Abbé Roger, il y a 30 ans, les Évêques du Sénégal dressaient déjà un constat lucide sur la déliquescence du tissu économique et social du pays avec son cortège de pauvreté généralisée, chômage massif, crise familiale, délinquance juvénile, délitement moral sur fond d’incivisme généralisé… Sans oublier les menaces d’extrémisme religieux qui planaient. « Trois décennies plus tard, force est de constater que ces fléaux se sont décuplés ! La vie chère accable nos familles, le chômage pousse nos jeunes sur les routes mortifères de l’émigration clandestine. L’injustice criante dans certaines de nos institutions, la corruption endémique, la boulimie foncière et la gabegie financière entravent le développement du pays », a souligné Abbé Roger Gomis. Sommes-nous condamnés à subir éternellement de tels fardeaux ? Abbé Roger répond : « nos Évêques nous rassurent: nous ne sommes ni maudits ni condamnés. Ils nous indiquent la voie pour nous en sortir ou tout aux moins réduire leurs effets dévastateurs, nous exhortant à « une véritable conversion de notre vie sociale ». Un appel qui n’a encore rien perdu de son acuité: « C’est à une véritable conversion de notre vie que nous vous convions. Se convertir, n’est-ce pas se détourner des erreurs pour s’engager sur la voie de la droiture, de l’honnêteté et de la justice ? », clamaient-ils ». Dans un tel contexte, le religieux a déclaré que ce pèlerinage marial s’offre à chacun de nous, pèlerins et citoyens, comme une occasion propice pour nous ressaisir et embrasser cette voie ardue mais porteuse d’espoir vers la reconstruction morale du Sénégal.

« Et quelle source d’inspiration plus puissante que Marie, la Vierge résiliente qui a suivi son Fils Jésus-Christ jusqu’au sacrifice suprême de la Croix ? Auprès de cette femme dévouée, nous pouvons recueillir l’abnégation et le dévouement nécessaire pour panser les plaies de notre société. Allons auprès de Notre Dame de la Délivrande de Poponguine pour qu’elle nous obtienne la grâce de quitter l’aveuglement de notre péché et de l’incivisme pour embrasser les vertus évangéliques de vérité, de solidarité et de service désintéressé du prochain. Accueillons en nous son humilité, sa persévérance et son courage pour bâtir ensemble, pierre après pierre, le Sénégal de justice et de paix que nous appelons de tous nos vœux » a-t-il fait comprendre.

Et d’ajouter : « allons à Marie, pour trouver les énergies afin de continuer à tenir bon sans perdre espoir. Comme elle au pied de la Croix, gardons la foi qu’au prix de nos souffrances et de nos sacrifices naîtra, par la grâce de Dieu, un Sénégal affranchi et réconcilié. Et qu’à sa prière nous obtenions la force de briser nos chaînes intérieures de mensonge, d’égoïsme et de compromission pour inaugurer un véritable renouveau ! »

Pour Abbé Roger, comment relever ce défi d’édification d’une nation sénégalaise réconciliée, prospère et unie dans la justice sans la prière fervente et la conversion des cœurs et des esprits? « Face à la persistance des maux qui ne cessent de miner notre pays dans ses institutions et notre vivre ensemble, ne ressentons-nous pas, chacun à son niveau et en ce qui le concerne ce besoin si fort de nous ressaisir individuellement et collectivement ? De chercher dans la foi et la prière les ressources d’un indispensable renouveau spirituel et sociétal ? »

Vérifier aussi

telechargement 5

Urgent! Nécrologie : Mademba Sock, figure éminente du syndicalisme sénégalais, est décédé

Le syndicaliste sénégalais Mademba Sock est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 15 …