Pour son « OUVERTURE » au dialogue: Des analystes politiques dissèquent le message de Macky  
Pour son « OUVERTURE » au dialogue: Des analystes politiques dissèquent le message de Macky  

Plan de Communication sur le bilan du gouvernement et perspectives :Que mijote Macky ?

Le Président Macky Sall a demandé au Gouvernement, de mettre en œuvre un plan de communication pour le bilan de son action à la tête de l’Etat et perspectives. Cette requête fait suite à une série d’autres actions comme le mémorandum sur les droits de l’homme et les libertés et la refonte du Conseil national des droits de l’homme (Cndh) dont il estime que le cadre institutionnel n’est plus adapté. Une série d’initiatives qui s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie murement réfléchie de débrayage du terrain afin de réussir toutes les conditions de précampagne et ensuite de campagne elle-même.

Macky est ainsi dans une dynamique de maximaliser les chances de sa coalition dont le candidat déclaré, Amadou Bâ ne fait pas l’unanimité. Ces actes posés rejoignent ainsi d’autres initiatives qu’il déroule déjà comme les Conseils des ministres déterritorialisés, les Conseils présidentiels et autres.

Publicités

En clair, tout est mis en œuvre pour assurer les conditions de la victoire sans oublier la neutralisation à outrance de son opposition la plus radicale dont le leader Ousmane Sonko a tout le mal du monde pour participer à l’élection présidentielle ou même à présenter un Plan B. Le président sortant qui a décidé ainsi de ne pas se représenter, fait feu de tout bois pour que son camp ne perde pas les élections. Il est d’autant plus encouragé dans cette démarche qu’il aurait souhaité se présenter lui-même et que ses partisans et ses alliés ont du mal à lui pardonner un choix qu’ils jugent dangereux. Toutefois, même s’il a en face une opposition divisée, il n’en reste pas moins vrai que l’inflation en cours et la difficulté des sénégalais à joindre les deux doigts constituent des handicapes majeurs à une élection du candidat de la majorité. C’est pourquoi Macky a déjà donné le ton de ce que sera la campagne.

Le Plan de communication du bilan du Gouvernement sera tout simplement le document de base sur lequel son candidat et son équipe de campagne vont s’appuyer. La démarche sera d’autant plus cohérente que les tous services de l’Etat, les ministères et autres institutions vont y participer. Il s’agira de mettre en avant les acquis, de minimiser le passif et de dégager des perspectives encourageantes pour les populations. Et comme Macky et Amadou étaient déjà omniprésents sur le terrain, dans tous les coins et recoins du pays, ce dernier, candidat de la coalition, n’aura à faire qu’un travail de finalisation.

Macky entend ainsi tout mettre en œuvre pour diminuer les possibilités d’erreur de ses proches avant de les laisser dérouler. Ce qui n’est pas forcément un manque de confiance à leur égard, mais un principe de précaution parce qu’il sait qu’Amadou n’a pas forcément l’expérience des batailles politiques de haut niveau comme la présidentielle. Se faisant, il est également sûr de continuer à contrôler l’évolution des choses. Car, il ne souhaite nullement que le cours des activités politiques lui échappe et que des initiatives soient prises sans que cela n’entre dans le cadre de la stratégie globale. C’est d’ailleurs pourquoi il avait d’abord commencé par lui faire signer un pacte de confiance où le Premier ministre a donné des garanties sur la poursuite des programmes engagés, du Pse, de l’esprit de Benno bokk yakaar, du ‘’gagner-ensemble et du gouverner-ensemble’’, etc. 

Assane Samb

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …