port

Port de Ndayane: Macky pose la première pierre

Le Président de la République, Macky Sall, a procédé, hier, à la pose de la première pierre du futur Port de Ndayane. Le coût du projet est évalué à 837 millions de dollars.

Le chantier du port de Ndayane est dans les starting-blocks. Détenu à hauteur de 40% par l’Etat du Sénégal et 60% par Dubaï Port World, le port de Ndayane vient de franchir une étape importante, ce 3 janvier 2022, avec la pose de la première pierre par le président Macky Sall en présence du Sultan Ahmed Bin Sulayem, président directeur général de Dubaï Port World. Le port Atlantique qui sera érigé sur la petite côte à 70 km au Sud de Dakar comptera 1 200 hectares et s’appuiera sur une zone économique spéciale de 300 hectares. Le port sera en compétition directe avec les ports régionaux en eaux profondes grâce à son tirant d’eau de 18m.

La phase  initiale du projet générera  3 000 emplois. Un centre de formation des métiers portuaires sera construit sur place pour cibler les jeunes des 3 communes environnantes. Le futur port devrait décongestionner le Port Autonome de Dakar aujourd’hui saturé et offrir au triangle Dakar-Diamniadio-Mbour une voie de dégagement international qui s’ajoutera au port minéralier et vraquier voisin de Sindou et à l’Aéroport International Blaise Diagne situés tous dans un rayon de 50 km.

La construction de ce complexe portuaire devrait s’exécuter en deux phases. Les travaux, à la phase 1, absorberaient un budget de 837 millions de dollars et porteront, entre autres, sur l’aménagement d’un terminal à conteneurs qui disposera de 3 km de quai et de 300 ha pour le parc à conteneurs, un chenal maritime de 5 km et la construction d’un quai de 840 m – d’une profondeur de 18 m – dimensionné pour accueillir les navires à fort tirant d’eau.

La deuxième phase, quant à elle, nécessiterait 290 millions dollars et concerne la construction d’un deuxième quai de 410 m et le dragage supplémentaire du chenal d’accès.

En plus de ces ouvrages, DP World développera une zone économique spéciale (ZES). De même, des liaisons routières et ferroviaires sont prévues pour raccorder le port à Dakar et au réseau de transport régional. Le développement de ce projet est perçu comme une solution aux défis de capacité auxquels est confronté le port de Dakar qui connaît une évolution soutenue du trafic, alors que celui-ci ne dispose plus de réserve foncière conséquente pour effectuer des travaux d’extension.

A terme, l’exploitation de cette infrastructure devrait repositionner le port de Dakar dans le challenge portuaire qui prévaut dans l’espace CEDEAO où la place de leader est âprement disputée par les ports d’Abidjan, de Lomé et de Tema. Rendez-vous dans quatre ans avec la livraison du port de Ndayane. Macky Sall a insisté pour que les délais soient tenus. Le nouveau terminal à conteneurs construit par DP World, qui va décongestionner le port de Dakar.

M. BA/RQ

A propos de Mor Fall

Check Also

GLM CONSTRUCTION mid scaled 1

Global Mercy Ships: Le bateau médicale est de retour au Sénégal

Global Mercy ships, le plus grand hôpital flottant au monde, il sera inauguré ce lundi …

One comment

  1. Alain Claude Monteiro

     » Pose de la première pierre  » Ces mots me font parfois sourire surtout quand il s’agit de la construction d’une route ou d’une infrastructure marine. Il n’y a pas toujours une pierre à poser dans la construction d’une infrastructure. D’ailleurs que devient « cette pierre » à la fin des travaux. Démarrage ou lancement des travaux me semble plus correct !

    Félicitations pour cette opération d’envergure et souhaitons qu’aucun nuage ne vienne assombrir les relations entre le Sénégal et Dubaï Port World, car les émiratis sont très frileux et « boudent  » à la moindre occasion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR